Coupe du monde 2022 : des joueurs des Bleus ciblés par des messages racistes

Ce dimanche 18 décembre, l'équipe de la France s'est incliné face à l'Argentine suite à des tirs au but. Les joueurs Kingsley Coman et Auréline Tchouaméni ont fait l'objet d'insultes racistes en raison de leur tir au but manqué.

La France s’incline face à l’Argentine

La finale de la Coupe du monde 2022 s’est clôturé par la rencontre entre France et l’Argentine. La prolongation touchant à sa fin, c’est aux tirs au but que les joueurs ont poursuivi le match. Pour les Bleus, le premier tir de Kylian Mbappé rentre dans les filets. Malheureusement, Kingsley Coman et Auréline Tchouaméni ont manqué leur tir, ce qui leur a valu de nombreuses insultes racistes sur les réseaux sociaux.

Rappelons qu’ils n’ont pas été les premiers à subir ses insultes racistes, Kylian Mbappé, lui aussi, a déjà été dans le viseur des internautes. Lors du dernier Euro 2021, l’attaquant du PSG avait dénoncé des insultes racistes. Cela en raison d’un tir raté lors de leur rencontre face à la Suisse. Des propos que Kylian Mbappé avait rapporté au président de la FFF, Noël Le Graët mais cela a engendré une altercation entre les deux hommes.

La FFF réagi après les insultes haineuses envers les joueurs

Après l’échec des Bleus, certains supporters ont affiché leur soutien aux joueurs tandis que d’autre non. En effet, certains joueurs ont reçu des messages racistes et haineux après la finale de ce dimanche 18 décembre. Suite à ses évènements, la Fédération française de football (FFF) a pris les initiatives. « À la suite de la finale de la Coupe du monde, plusieurs joueurs de l’équipe de France ont fait l’objet de propos racistes et haineux inacceptables sur les réseaux sociaux. La FFF les condamne et va porter plainte contre ses auteurs » a été déclaré sur le compte Twitter de l’équipe de France.


Heureusement, certains soutiennent les joueurs comme ce fut le cas de Bayern Munich qui soutient son joueur Coman. “ La famille du FC Bayern est derrière toi, King. Le racisme n’a pas sa place dans le sport ni dans notre sociétéavait déclaré le club sur Twitter. Même Isabelle Rome, la ministre déléguée chargée de la diversité, s’est saisi de Twitter afin d’exprimer sa colère ce lundi. C’est insupportable. Je condamne ces propos avec la plus grande fermeté” a-t-elle écrit.

Lire :  Coupe du monde 2022 : les Bleus en tête du classement des buteurs
Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis