Gabon : Une controverse majeure éclate concernant l’âge d’un joueur, la CAF intervient.

À l’aube du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des Nations en Côte d’Ivoire le 13 janvier, une atmosphère électrique entoure le football africain. Bien que le Gabon ne participe pas à la compétition, un scandale impliquant le joueur Guélor Kanga fait grand bruit.

La Confédération Africaine de Football (CAF) a décidé d’intervenir, jetant ainsi une lumière crue sur la véracité de l’âge du talentueux joueur.

Des interrogations persistantes sur l’âge de Guélor Kanga

Guélor Kanga se retrouve une fois de plus au centre des discussions, cette fois-ci avec des implications plus graves. Officiellement répertorié comme né le 1ᵉʳ septembre 1990, le joueur est accusé d’avoir falsifié son âge. Cela laisse entendre qu’il pourrait être âgé de 38 ans plutôt que des 33 ans affichés. Cette controverse n’est pas nouvelle pour Kanga, mais la CAF a cette fois-ci pris des mesures décisives pour démêler ce nœud gordien.

Gabon : Une controverse majeure éclate concernant l'âge d'un joueur, la CAF intervient.

À lire : Kylian Mbappé : le plus gros contrat du football

Les accusations troublantes

Les allégations soulevées par la CAF sont à la fois sérieuses et troublantes. Selon des documents confidentiels en possession de l’instance dirigeante, Guélor Kanga aurait vu le jour en 1985, ce qui remet en cause sa date officielle de naissance

Encore plus saisissant, ces documents laissent entendre que la mère du joueur aurait succombé en 1986, rendant impossible qu’il soit né en 1990. Si ces affirmations sont étayées, cela signifie que le joueur aurait, à plusieurs reprises, outrepassé les règles strictes de la FIFA qui régissent l’âge des joueurs.

Lire aussi : Même avec la présence de l’icône du football Kylian Mbappé, Hiba Abouk et Ashraf Hakimi s’affrontent toujours

La réaction prompte de la CAF

Face à ces accusations incendiaires, la CAF n’a pas tardé à prendre des mesures. Elle a diligenté une enquête approfondie en exigeant des éclaircissements du club de Guélor Kanga. De plus, le joueur a été convoqué devant une commission spéciale, chargée d’élucider cette affaire complexe avant le début de la Coupe d’Afrique des Nations, même si le Gabon ne participe pas au tournoi.

Lire :  Coupe du monde 2022 : des joueurs des Bleus ciblés par des messages racistes

Risques élevés pour la fédération Gabonaise

Les implications de cette controverse dépassent largement le cas individuel de Guélor Kanga. Si les allégations se révèlent exactes, la Fédération Gabonaise de Football pourrait être confrontée à des sanctions sévères. 

La falsification de documents et le non-respect des règles de la FIFA pour l’inscription d’un joueur constituent des infractions graves, mettant en péril la réputation et la crédibilité du football gabonais sur la scène internationale.

Ne manquez pas notre article sur : Shakira, de l’histoire ancienne pour Gérard Piqué : Le footballeur en couple avec une femme autre femme

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis