Matériel médical pour infirmier : combien coûte-t-il ?

Entre sabots, tensiomètre, stéthoscopes, crayons, sabots, ordonnanciers, pinces, etc. Des matériels primordiaux qu’un infirmier doit avoir dans sa mallette. Il est intolérable d’oublier l’un de ces outils ou appareils quand on s’apprête à soigner un patient chez lui, car cela n’est pas professionnel.

Dans certains cas, notamment quand vous êtes un infirmier ambulant, il faut savoir adapter le contenu de votre mallette en fonction de la situation et l’état du patient. Par exemple, s’il s’agit d’un un contrôle de routine pour une personne âgée, il n’est pas vraiment nécessaire d’emporter avec vous tous les matériels du cabinet médical. Mais, il ne faut jamais vous séparer de votre stéthoscope ou du tensiomètre ! Alors que doit contenir la mallette d’un infirmier ? Sur quels critères doit-il se baser pour choisir son matériel médical ? Combien coûte ce matériel ? Réponses !

Comment procéder pour remplir la mallette infirmier ?

Vous êtes un infirmier libéral ? Vous vous apprêtez à faire votre première tournée médicale ? Découvrez sur les prochaines lignes ce que doit contenir votre mallette médicale !

Avant toute chose, il faut vous munir de votre mallette qui doit être pratique, orthopédique, légère et faite en tissue. Bien entendu, elle doit aussi être composée de plusieurs poches pour que vous puissiez y introduire tout le matériel indispensable, et éviter d’oublier des outils ou de les faire tomber.

Les poches situées à l’extérieur de la mallette représentent évidement la meilleure solution pour vous faciliter l’accès à votre matériel, sans la nécessité de vider tout le contenu de la mallette.

A titre d’exemple, les poches du dessus serviront à contenir vos petits objets comme :

  • Les stylos,
  • les tubes de labo,
  • l’ordonnancier,
  • les tampons encreurs,
  • les papiers, etc.

La mallette doit également contenir d’autres équipements nécessaires pour vos interventions médicales, comme les aiguilles, les seringues, les ciseaux, l’alcool, du coton, du sparadrap, etc.

Quel est le matériel de l’infirmier libéral ?

En plus des équipements cités précédemment, l’infirmier libéral se doit de se procurer un matériel médical libéral complet :

  • Le tensiomètre,
  • le saturomètre,
  • le glucomètre,
  • le thermomètre.

Bien entendu, le tensiomètre est l’outil incontournable pour effectuer vos tournées médicales, car dans la plupart des cas, vous allez prendre en charge des personnes âgées souffrant d’hypertension, c’est pour cela que le tensiomètre doit être à portée de main. Vous ne manquerez pas d’en trouver sur le marché, et nous vous conseillons d’opter pour des modèles petits et légers pour qu’ils soient faciles à manier et à utiliser.

Ensuite, le Glucomètre doit aussi figurer dans votre mallette, car tout comme l’hypertension, beaucoup de patients sont atteints de diabète. Il est vrai que ces derniers possèdent généralement leur propre glucomètre, mais vaut mieux en avoir un, car durant votre tournée, vous pouvez trouver des patients qui n’en possèdent pas. En tant qu’infirmier, Il faut savoir être précautionneux et anticiper les imprévus.

Le saturomètre quant à lui, il reste un outil facultatif, mais si vous comptez suivre des patients ayant des troubles respiratoires, il est conseillé de l’avoir avec vous.

Pour finir, le thermomètre est aussi indispensable pour mesurer la température corporelle de vos patients, notamment en cas de fièvre. A cet effet, nous vous recommandons le thermomètre infrarouge car ils sont plus hygiéniques et très fiables.

Désormais, vous savez tout ce qu’il faut avoir dans votre mallette, il ne vous reste plus qu’à acheter votre matériel médical. Pour cela, vous pouvez en commander en ligne ou vous diriger directement dans les pharmacies les plus proches.

Le prix de ces appareils peut varier d’un modèle à un autre, et en passant par certaines plateformes, vous pourrez profiter de quelques plans de réductions et économiser votre argent.

Combien coûte le matériel de protection d’un infirmier ?

Jusqu’ici, on ne vous a abordé que le matériel qu’il faut détenir dans votre mallette médicale, mais on n’a pas évoqué le matériel de protection. Alors que devez-vous avoir pour vous protéger ?

Pour commencer, il faut toujours avoir une boite de masques dont le prix oscille entre 25 et 30 euros. Ces boites contiennent généralement 50 masques (privilégiez les masques à 3 plis). Des gants de protection de qualité sont aussi indispensables pour assurer votre protection.

Munissez-vous également d’un gel hydraulique qui se vend à 16 euros environ pour 5 litres. Sinon, un masque FFP2 fera l’affaire, celui-ci coûte 60 euros environ.


Marie Grimaldis

Marie Grimaldis

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.