Reine Elizabeth II : pourquoi le prince Harry n’a été prévenu que trois heures après son décès

Le 08 septembre 2022, le monde entier apprend la triste nouvelle du décès de la reine Élisabeth II à l'âge de 95 ans. Suite à son décès, de nombreuses questions intriguent les observateurs, surtout celles autour de l'arrivée tardive du prince Harry en Écosse.

Il a été révélé que la Reine est morte de “vieillesse” à Balmoral. C’est la première fois que le certificat de décès d’un monarque est rendu public. Néanmois, l’apparition de ce document soulève des questions intrigantes après que des détails sur celui-ci ont confirmé.

En effet, si on regarde la chronologie des événements, le prince Harry n’a pas été informé de la mort de sa grand-mère que trois heures après que cette dernière a rendu son dernier souffle. 

Informés en plein vol

Seuls les deux aînés de la reine, le roi Charles et sa sœur, la princesse Anne, étaient avec leur mère lorsqu’elle est décédée à 15 h 10 le 8 septembre. 

Le prince Edward et sa femme Sophie, ainsi que les princes Andrew et William, se trouvaient tous dans un avion en direction de l’Écosse à ce moment-là. Ils ont été probablement informés en plein vol. 

On peut donc se demander pourquoi le prince Harry n’a pas été informé plus tôt du décès de sa grand-mère. Une théorie suppose que le palais aurait voulu attendre que tous les membres de la famille soient réunis avant d’annoncer la nouvelle. Il est également possible qu’il ait voulu donner au prince Harry l’occasion de lui faire ses adieux en privé. Quoi qu’il en soit, il est clair que la mort de la Reine a laissé de nombreuses questions sans réponse.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par hits2babi_com (@hits2babi)

Le roi a voulu annoncer personnellement la nouvelle à son fils 

Des sources proches du palais ont confirmé que son père n’a réussi à contacter son fils qu’à 18 h 25, soit cinq minutes seulement avant l’annonce officielle de la nouvelle que le monde entier redoutait. 

Il avait déjà téléphoné à Harry et à son frère William plus tôt dans la journée pour leur dire de se rendre en Écosse le plus rapidement possible, car leur grand-mère s’affaiblissait rapidement. Il est ensuite retourné au chevet de la Reine.

Lire :  Meghan Markle humiliée devant le château de Windsor lors d'un hommage à la reine Elizabeth II

Le roi Charles III avait insisté tout l’après-midi pour l’apprendre personnellement à son fils cadet avant toute déclaration officielle du palais de Buckingham. 

Par ailleurs, selon les observateurs de la famille royale, le duc de Sussex avait l’air “stupéfait” lorsqu’il a parlé à la presse après son atterrissage en Écosse. Il est évident qu’il n’avait aucune idée de la détérioration de l’état de la reine jusqu’à ce qu’il soit contacté par son père en plein vol. 

Il a finalement pris seul un jet privé depuis Luton à 17 h 35, pour atterrir à Aberdeen à 18 h 47. 

Ainsi, il y a eu 2 heures et 25 minutes d’écart cruciales entre le décès de la reine et l’arrivée de Harry.

Les responsables du palais ont refusé de commenter ce fait, tandis que d’autres sources royales n’ont pas été en mesure d’expliquer cette divergence. 

Pas de téléphone portable

Mais les initiés ont souligné que le roi à l’ancienne (il était encore prince à l’époque) n’a pas de téléphone portable et que son agenda est tel que les appels entre lui et sa famille doivent normalement être “programmés”.

En effet, les membres de la famille doivent recourir à l’appel du personnel ou même à l’un de ses gardes du corps de la police pour tenter de lui faire parvenir un message urgent.

D’autres ont dit qu’il était probable que le roi voulait le dire personnellement à son fils, mais avec le temps qui presse pour la publication d’une annonce officielle, il a tout simplement manqué de temps.

Cela pourrait expliquer pourquoi il n’a pris contact avec Harry qu’après le décès de sa grand-mère, bien que les responsables du palais aient déclaré qu’il n’était pas disponible plus tôt dans la journée en raison d’engagements antérieurs. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RTL INFO (@rtlinfobe)

Un choc pour Harry

La nouvelle du décès de la Reine a été probablement un choc pour Harry, qui est réputé être très proche de sa grand-mère. Il a dit publiquement ce qu’elle représentait pour lui et comment elle avait été une source de soutien tout au long de sa vie.

Lire :  Slimane : toujours le même malgré son succès

“Peu de personnes dans la famille” sont régulièrement en contact avec Harry

Une source a également expliqué que “peu de personnes dans la famille” sont régulièrement en contact avec Harry et qu’il pourrait également être “incroyablement difficile à joindre”. Cela souligne la complexité de la relation entre la famille royale et Harry, qui l’a vu quitter Balmoral sur le premier vol possible d’Aberdeen le matin suivant la mort de sa grand-mère. 

Des querelles en coulisses

Il a été révélé que l’avion transportant Edward, Andrew et William en Écosse a été retardé d’une heure après qu’il a été rapporté que les plans de voyage de la famille avaient été contrecarrés par des querelles en coulisses. Le départ était prévu à 13 h 30, mais il n’a eu lieu qu’à 14 h 39.

Une autre divergence

Un porte-parole des Sussex a annoncé peu avant 14 heures que Harry et Meghan se rendraient ensemble en Écosse. Un communiqué qui a surpris plus d’un puisque seuls les membres de la famille proche sont généralement censés assister à ce genre d’événement. 

Les seules personnes présentes en dehors de la famille immédiate étaient la comtesse de Wessex et le mari de la princesse Anne, le vice-amiral Sir Tim Laurence, dont la reine Elizabeth est très proche.

Une demi-heure après leur première annonce, un porte-parole des Sussex a précisé que seul Harry serait du voyage. La divergence a ensuite été expliquée comme une ” erreur “.

 

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis