Le comportement autoritaire de Meghan Markle l’a condamnée une fois de plus

Dans son livre Finding Freedom, le journaliste Omid Scobie a révélé que c’est Meghan Markle qui a poussé le prince Harry à quitter le Royaume-Uni. Elle a également convaincu ce dernier à renoncer à son rôle de membre de la famille royale.

Maintenant, une autre accusation contre la duchesse de Sussex vient de Tom Bower. Ce dernier, pour rappel, est l’auteur d’une biographie sur le prince Harry, dans laquelle il souligne l’arrogance et l’orgueil de Meghan Markle.

 

Selon lui, elle ne comprenait pas pourquoi elle ne jouait pas un rôle plus important dans la famille royale et c’est ce qui a conduit à son départ.

 

L’auteur a également déclaré qu’il est très difficile de travailler avec la duchesse de Sussex. C’est la raison pour laquelle Megan Markle a causé beaucoup de problèmes au sein de la famille royale.

 

Il est clair qu’elle ne s’adapte pas bien à sa nouvelle vie aux États-Unis, où elle est à nouveau critiquée pour son comportement.

Le prince Harry ne peut plus la défendre

Le prince Harry ne peut plus rien faire pour défendre sa femme, puisqu’il vit également aux États-Unis et a renoncé à son statut de membre de la famille royale.

 

« Elle ne comprenait pas pourquoi elle n’était pas plus importante et ne contrôlait pas tout lorsqu’elle a déménagé à Londres pour rejoindre la famille royale. C’est pourquoi elle a des relations si difficiles avec tant de personnes », explique une source proche.

 

« Elle a découvert très rapidement qu’elle n’obtiendrait pas le premier rang, qu’elle souhaitait », explique la même source. La reine est la seule à détenir le titre de numéro un dans la famille royale ; cependant, tous ses proches sont là pour l’aider dans son rôle de reine.

Lire :  Meghan Markle : Vidéo virale dans laquelle cette femme refuse de serrer sa main

Partagez votre avis