Qui sont les français concernés par le nouveau chèque énergie de 200 euros ?

A partir du mois de mars, certains foyers vont bénéficier d’un chèque énergie d’une valeur de 200 euros pour les aider à faire face à la flambée de prix de l’énergie. Mais qui sont les français concernés par cette aide ? On fait le point pour vous !

Un chèque énergie pour protéger le pouvoir d’achat des français

Entre le second trimestre 2021 et le second trimestre 2022, l’augmentation des prix de l’énergie (le gaz, l’électricité et les produits pétroliers) a contribué à 3,1 points d’inflation sur un total de 5,3%. Alors, pour protéger le pouvoir d’achat des français face à cette hausse de prix, le gouvernement a mis en place différents dispositifs d’aide parmi lesquels figure le chèque énergie.

Le chèque énergie est un coup de pouce du gouvernement permettant aux ménages de régler leurs dépenses liées à l’énergie et à la rénovation énergétique de leur logement. Cette année, ses conditions d’attribution ont été assouplies pour permettre à un maximum de personnes d’en profiter.

Qui sont les bénéficiaires ?

Expérimenté pour la première fois en 2016 dans le département d’Ardèche, d’Aveyron, de Côtes d’Armor et de Pas-de-Calais, actuellement, ce chèque d’énergie est disponible dans toute la France. Cette année, c’est 5,8 millions de foyers français qui vont le recevoir. Selon le ministère de l’Écologie, son montant se situe “entre 48 et 277 euros selon les revenus et la composition familiale”. Mais qui pourra en bénéficier ?

Les français qui recevront ce chèque d’énergie de 200 euros sont ceux qui ont un revenu fiscal de référence par unité de consommation (RFR/UC) inférieur à 10 800 euros. Les autres foyers qui ont un RFR/UC compris entre 10 800 euros et 17 400 euros quant à eux recevront un chèque énergie de 100 euros.

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  Pourquoi les coûts cachés de la transition énergétique pourraient-ils influencer négativement les factures d'électricité ?

Partagez votre avis