Venez découvrir comment réussir à construire un garage !

Que ce soit pour mettre à l’abri un véhicule, pour disposer d’un endroit supplémentaire où on peut mettre des rangements et du matériel de bricolage, un garage est une annexe bien utile. Il vous suffit d’une parcelle de terrain libre, de quelques démarches administratives et du matériel adéquat. Après cela, vous pourrez vous lancer dans la construction d’un garage en toute légalité. Nous vous en disons plus pour que vous réussissiez ce projet.

Comment construire un garage ? Tout un projet

Construire un garage n’est pas très compliqué en soi, mais cela impose de passer par des démarches administratives inévitables. De manière générale, si le garage à construire est indépendant et qu’il fait de 5 à 20 m², vous n’aurez besoin que d’une déclaration de travaux à votre mairie. Si le garage va être accolé à la maison, vous pouvez aller jusqu’à une surface de 40 m². Ceci dit, les lois peuvent être changeantes d’une agglomération à une autre et vous pouvez avoir besoin d’un permis de construire. Mieux vaut donc prendre le temps de jeter un œil à ce que stipule votre commune. Vous pouvez ensuite passer au budget de la construction : en fonction des dimensions, des matériaux et des agréments que vous voulez, le coût total de la construction peut être plus ou moins élevé. Aussi, il vous faudra compter un budget plus conséquent si vous faites appel à un professionnel, si vous voulez un garage enterré ou si vous prévoyez beaucoup d’agréments en plus. Pour mieux vous situer, vous pouvez vous baser sur les estimations suivantes :

  • Garage de 20 m² : 5 000 à 10 000 € ;
  • Garage de 30 m² : 7 500 à 15 000 € ;
  • Garage de 40 m² : 10 000 à 20 000 €.

Pour une estimation plus précise, nous vous conseillons de demander un devis.

Définir le type du garage pour savoir comment le construire

Tous les garages ne se ressemblent pas, et vous ne pourrez vous lancer dans la construction si vous ne savez pas quel type de garage vous souhaitez :

  • Un garage préfabriqué ;
  • Un garage en béton ;
  • Un garage en bois.

Définissez ensuite le type de murs que vous voulez. Si vous êtes un bon bricoleur et que vous avez de bonnes connaissances en construction, des murs en parpaings sont l’idéal. De plus, ils sont économiques. Mais si la construction n’est pas votre fort, vous pouvez vous tourner vers une ossature en bois ou une préfabrication béton en kit. Un garage en bois est facile à monter et pas très cher, mais il vous demandera un entretien régulier pour rallonger sa durée de vie. Un garage en béton préfabriqué coûte plus cher, mais dure bien plus longtemps.

Comment construire un garage ? La dalle, le toit, les agréments

Peu importe la structure que vous aurez choisie, il vous faudra des fondations solides qui puissent supporter le poids du véhicule. Nous vous conseillons de couler une dalle en béton. Si cette étape vous effraie, il est possible de la simplifier et d’opter pour du béton frais à faire livrer sur le chantier directement. Vient ensuite l’étape du toit, idéalement, on opte pour des toits plats, mais vous pouvez choisir un toit en pente. Privilégiez le zinc, le fibrociment ou le bac acier. Ces matériaux sont les plus répandus, car ils sont les plus adaptés aux garages. Il ne vous reste plus qu’à porter votre choix sur une porte : basculante, motorisée, manuelle… Le type de la porte, sa couleur et ses fonctionnalités auront forcément un impact sur le coût de la construction. Ceci dit, faites attention à établir un seuil de porte qui assure une bonne étanchéité entre la porte et le sol.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis