Aspa : la moitié des retraités ne demande pas cette aide

Les aides sont réellement nécessaire en cette période d'inflation, toutefois, les personnes éligibles à l'allocation sociale vieillesse ne font pas la demande de cette prestation.

Qu’est-ce que l’Aspa ?

Comptant parmi les allocations, l’Aspa ou aussi l’Allocation de solidarité aux personnes âgées est une aide pour les personnes âgées à faibles ressources. Une aide financière mensuelle qui est versée par la caisse de retraite dont le montant est déterminé par la situation familiale ainsi que le lieu de résidence de la personne.

 

Afin de bénéficier de cette aide, il faut respecter les conditions d’éligibilité. Pour percevoir à l’Aspa, il faut donc avoir moins de 65 ans ou justifier un taux d’incapacité permanente d’au moins 50 % et résider en France. En ce qui concerne les couples, le montant maximum versée est de 961,08 euros pour une seule personne et cela correspondra à 1 492,08 euros pour les deux.

Aspa : moins sollicité

D’après la révélation de la Drees ou la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques, 50 % des Français admissibles à l’Aspa ne l’ont pas réclamé. Alors qu’ils peuvent obtenir jusqu’à 200 euros supplémentaires par mois, un atout non négligeable durant cette période d’inflation et des prix en hausse. Cependant, l’Aspa est versée à plus de 300 000 personnes pour un montant annuel d’un milliard d’euros.

 

Il existe aussi un autre aide disponible pour les personnes âgées, il s’agit de l’Apa à domicile. Elle peut couvrir une partie ou même la totalité des couts concernant le maintien à domicile. L’Apa permet aussi de payer le tarif dépendance des établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  Hausse des prix des animaux de compagnie : les Français hésitent à adopter, découvrez pourquoi !

Partagez votre avis