Manifestation contre la réforme des retraites du 31 janvier : 11 000 policiers et gendarmes mobilisés dans toute la France

A la veille de la deuxième journée de manifestation, le Ministre de l’intérieur a annoncé que 11 000 policiers et gendarmes seront mobilisés mardi dans toute la France pour encadrer la grève contre la réforme des retraites. Zoom sur cette mesure de sécurité !

1 000 policiers et gendarmes supplémentaires par rapport à la première journée de manifestation du jeudi 19 janvier !

Douze jours après la première manifestation du jeudi 19 janvier contre la réforme des retraites, ce mardi, des milliers de français sont attendus dans les rues de France pour protester une nouvelle fois contre ce projet du gouvernement.

Pour sécuriser les cortèges et éviter d’éventuels débordements, le gouvernement a mis en place des mesures de sécurités très strictes.  En effet, ce lundi, le ministre de l’Intérieur a annoncé que : « 11.000 policiers et gendarmes, dont 4 000 rien que pour Paris, sont mobilisés pour permettre aux gens, s’ils le souhaitent, de manifester dans de bonnes conditions. C’est l’honneur de la police nationale et de la gendarmerie que de permettre ce droit à manifester qui est un droit constitutionnel ». Il a aussi indiqué que : « C’est 1 000 policiers et gendarmes supplémentaires » par rapport à la première journée de manifestation.

Le ministre de l’intérieur a été ferme en cas de violences envers les forces de l’ordre, les manifestants et les biens

Dans son annonce, le ministre avait été très clair. Il a déclaré que toutes les personnes « qui s’en prendraient aux policiers et aux gendarmes, aux autres manifestants, aux biens, seront interpellés ». Dans son discours, Gérald Darmanin avait également salué la bonne entente avec les organisations syndicales qui selon lui : « jouent le jeu ». Il a même salué leur esprit de responsabilité.

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  Chèque énergie : cette année, le chèque énergie n'arrivera pas en mars comme les années précédentes, permettez-nous d'expliquer les raisons

Partagez votre avis