Versement du RSA : de nouveau changement sont en cours d’essai dans l’Eure

L'Eure fera désormais partie des 19 départements qui ont opté pour le dépôt direct des versements du RSA. À l'avenir, les bénéficiaires doivent rester engagés.

Versement du RSA : les chômeurs bénéficient de cette prestation

Actuellement, les prestations sociales de la CAF sont essentielles à la subsistance du mode de vie de certaines familles. Avec la hausse de l’inflation, des programmes tels que l’APF et le RSA sont essentiels pour permettre aux personnes à faibles revenus de joindre les deux bouts. En outre, le revenu de solidarité active est également accessible aux personnes sans ressources qui sont actuellement au chômage.

Malheureusement, après avoir bénéficié de cette forme d’aide, certains se complaisent et ne cherchent plus d’emploi ; au lieu de cela, ils acceptent avec joie leur RSA et d’autres types de prestations sociales chaque mois. Pour remédier à ce problème, un dispositif de pointe est actuellement à l’essai.

Nouvelle technique de versement du RSA

Le conditionnement du RSA se concentre désormais sur l’aide aux chômeurs. Depuis deux ans, un nouvel appareil est soumis à des tests rigoureux dans plusieurs départements. L’objectif est d’inciter à l’embauche en imposant des tâches hebdomadaires en échange du versement du RSA.

Afin de promouvoir davantage la vitalité économique, le haut-Commissaire à l’emploi et au soutien des entreprises a lancé cette initiative dans l’Eure. Pour l’instant, seuls l’Agglomération Seine-Eure, la communauté de communes du Vexin Normand et Lyon-Andelle seront impactés. En outre, ce programme se concentrera sur 3 000 participants qui devraient s’engager à 15 à 20 heures d’activités programmées chaque semaine.

Un accompagnement individualisé

Stéphanie Augier, vice-présidente chargée de l’emploi et de l’intégration, nous explique en détail le système à venir. Les objectifs pour les six mois à venir seront centrés sur l’accueil des nouveaux bénéficiaires. Ainsi, l’aide fournie aux bénéficiaires sera adaptée spécifiquement à leurs besoins individuels. Une fois son profil déterminé, il doit être inscrit dans un atelier de groupe dans un délai de 15 jours pour la suite de l’expérimentation.

Lire :  RSA sous conditions en 2023 : 19 départements ont été sélectionnés !

Ensuite, le programme leur est expliqué et différentes possibilités leur sont présentées. En fonction de leurs souhaits individuels, les participants peuvent choisir de s’engager dans des programmes d’expérience professionnelle, de suivre une formation ou même d’obtenir un permis de conduire. Le maintien d’un certain nombre d’heures par semaine est indispensable pour percevoir le RSA. Si le bénéficiaire ne respecte pas son engagement, il risque de voir son versement suspendu temporairement. Il est donc impératif que les engagements soient tenus et respectés pour qu’il puisse bénéficier de cette aide.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis