Thaïlande – économie : alerte aux frais de change en hausse ! Les entreprises s’apprêtent à faire face à des coûts de transactions internationales plus élevés.

Le 1ᵉʳ mai 2024, une augmentation de 1% des frais de conversion de devises étrangères en bahts entre en vigueur en Thaïlande. Ils sont également connus sous l’acronyme DCC (Dynamic Currency Conversion). Cette décision, prise par plusieurs banques thaïlandaises, bouleverse le paysage financier pour les entreprises. Ces dernières qui opèrent dans le pays ou effectuent des transactions régulières avec la Thaïlande.

Champ d’application : une large portée

La hausse des frais de conversion s’applique aux paiements effectués par carte Visa et Mastercard dans les situations suivantes :

Achats en bahts

Que ce soit dans des magasins physiques ou en ligne à l’étranger, chaque transaction sera désormais soumise à un supplément de 1%.

Découvrez aussi : Alerte finance : tarifs bancaires en flèche pour 2024 ! préparez-vous à ouvrir votre portefeuille.

Retraits d’espèces

Les retraits d’espèces en bahts effectués auprès de certains distributeurs automatiques de billets à l’étranger seront également concernés par cette augmentation.

Plateformes internationales

Les entreprises et les particuliers utilisant des plateformes internationales verront leurs transactions en bahts majorées de 1%. Entre autres, nous avons : Netflix, VIU, Agoda, Booking, Klook, AirAsia, Berhad, Apple, TikTok, Booking.com, iHerb, Alipay, Taobao, PayPal, Facebook, Google, Airbnb, Expedia, eBay, Spotify et Alibaba. Cette hausse concerne également les publicités sur ces plateformes, incluant Google Ads, Facebook Ads Boost et TikTok Ads.

Thaïlande – économie : alerte aux frais de change en hausse ! Les entreprises s'apprêtent à faire face à des coûts de transactions internationales plus élevés.

En savoir plus : Demandes d’asile en flèche : +18% dans l’Union européenne, un record depuis 2015 !

Impact sur les entreprises : une menace pour la rentabilité

L’augmentation des frais de conversion de devises représente une menace pour la rentabilité des entreprises. En particulier pour celles qui ont une activité importante de commerce international. Les secteurs du tourisme, de l’exportation et de l’importation seront les plus durement touchés, car ils effectuent un grand nombre de transactions en devises étrangères.

Lire :  Les énergies renouvelables : L'avenir de l'électricité verte

Analyse sectorielle : les plus exposés

Les touristes étrangers utilisant leurs cartes bancaires pour payer leurs achats en Thaïlande subiront un coût supplémentaire. Cela pourrait influencer le choix de leur destination, et impacter négativement le secteur du tourisme thaïlandais.

Les entreprises thaïlandaises exportant leurs produits vers l’étranger verront leurs coûts de transaction augmenter, réduisant ainsi leur marge bénéficiaire.

Les entreprises thaïlandaises important des produits étrangers paieront plus cher pour leurs achats. Ce qui pourrait se traduire par une hausse des prix pour les consommateurs thaïlandais.

Solutions pour limiter l’impact : anticiper et s’adapter

Face à cette hausse des frais de conversion, les entreprises disposent de plusieurs solutions pour limiter son impact sur leurs finances :

  • Négociation avec les banques : les entreprises peuvent tenter de négocier des taux de change plus avantageux avec leurs banques.
  • Cartes de voyage prépayées : l’utilisation de cartes de voyage prépayées permet de payer dans la devise locale sans frais de conversion.
  • Virements bancaires internationaux : pour les gros montants, les virements bancaires internationaux peuvent s’avérer plus économiques.
  • Plateformes de paiement en ligne : de nombreuses plateformes de paiement en ligne proposent des taux de change compétitifs et ne facturent pas de frais de conversion.

Anticiper et s’adapter : la clé du succès

La hausse des frais de conversion de devises en Thaïlande est une réalité à laquelle les entreprises doivent se préparer. En anticipant cet impact et en adoptant des solutions innovantes, elles peuvent minimiser les effets négatifs sur leurs coûts de transactions internationales. Mais dans le même temps, préserver leur compétitivité sur ce marché dynamique.

Lire :  Loi électrique : ce que vous devez savoir sur le nouveau texte adopté par le Parlement !

Lire aussi : Profits d’EDF en hausse, l’approvisionnement en électricité assuré, mais pourquoi la flambée des factures ?

L’augmentation des frais de conversion de devises en Thaïlande est un défi pour les entreprises qui opèrent dans le pays. En s’adaptant et en adoptant des solutions innovantes, elles peuvent minimiser l’impact de cette hausse sur leurs finances et continuer à prospérer sur ce marché dynamique.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis