Sophie Marceau prend la décision de faire une pause

Récemment, les films d'ont l'actrice à jouer les premiers rôles ne s'avèrent pas une réussite. Face à cette situation, Sophie Marceau a pris une grande décision.

Un coup dur pour Sophie Marceau

Connu pour avoir incarné Vic Beretton dans le film culte La Boum, Sophie Marceau baigne dans le cinéma depuis ses 14 ans. Il fut un temps où elle a joué dans le film LOL adapté aux États-Unis avec Demi Moore et Miley Cyrus qui a été un vrai triomphe. Treize ans après, l’actrice de 56 ans tente un grand retour sur un nouveau film. Son amie, la réalisatrice Lisa Azuelos lui a proposé le premier rôle dans I love America, une comédie romantique. Malheureusement, le film n’a pas connu le succès escompté et de plus, l’actrice a été victime de moqueries sur les réseaux sociaux.

Pourtant, Sophie Marceau ne se laisse pas aller et tente de monter sur selle. Quelques mois après cet échec, elle retente sa chance dans le film Une femme de notre temps, un drame réalisé par Jean-Paul Civerac. Une fois de plus, le film n’a pas convaincu, un coup que la maman de Vincent et Juliette semble n’avoir supporté. D’après l’un de ses proches, l’actrice vit un moment de remise en question.

Sophie Marceau va-t-elle tirer sa révérence ?

L’actrice de 56 ans parait très affecté par sa baisse de popularité. Celle qui a été sous les projecteurs depuis ses 14 ans se voit prendre son temps et envisage de prendre du recul concernant sa carrière. Étant donnés que ses films ont été un échec, il s’avère que Sophie Marceau a décliné sa participation à un film. D’après une source, elle aurait annulé sa participation alors qu’elle tenait le premier rôle.


De plus, un agent très influent lui aurait conseillé de faire une pause, donc elle ne tournera pas en 2023. Elle n’en a ni l’envie ni l’enthousiasme, révèle un de ses proches. Heureusement, en ce temps dur, l’actrice peut toujours compter sur son compagnon Richard Caillat dont elle est en couple depuis trois ans.

Lire :  Des chiffres et des lettres : Arielle Boulin-Prat et Bertrand Renard, règlement de compte
Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis