Shakira bientôt jugée à Barcelone et encourt 8 ans de prison pour une affaire de fraude fiscale

Shakira, qui traverse actuellement une période très difficile de sa vie, devra finalement répondre de ses actes devant la justice espagnole. La Star Colombienne encourt une peine de prison ainsi qu'une lourde amende.

Shakira, l’une des plus grandes stars de l’industrie musicale, risque jusqu’à huit ans de prison pour fraude fiscale. La chanteuse colombienne est accusée d’avoir omis de payer 14,5 millions d’euros au fisc espagnol entre 2012 et 2014. Si elle est reconnue coupable, elle pourrait être condamnée à une très longue peine de prison. En effet, elle risque une peine de 8 ans ainsi qu’une amende de 24 millions d’euros.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Shakira (@shakira)

Shakira traverse une période délicate et évoque pour la première fois sa rupture avec Gérard Piqué

Ils ne s’aiment plus à mourrir… Le samedi 4 juin dernier, le couple a officialisé leur rupture après des rumeurs d’infidélité du footballeur.

L’histoire d’amour entre Shakira et Gerard Piqué a commencé au sommet de leurs carrières respectives. En 2010, la chanson de Shakira Waka Waka (This Time for Africa) a été choisie comme hymne officiel de la Coupe du monde, et Piqué était un joueur de l’équipe espagnole qui a remporté le tournoi cette année-là. Compte tenu de leurs carrières très médiatisées, il n’est pas étonnant que leur relation soit rapidement devenue l’une des relations de célébrités les plus scrutées de mémoire récente. Mais le samedi 04 juin 2022, après 10 ans de vie commune, le couple a annoncé sa séparation dans une déclaration commune.

« Nous avons le regret de confirmer que nous sommes en cours de séparation. Pour le bien-être de nos enfants, qui sont notre plus grande priorité, nous demandons le respect de notre vie privée ».

Bien que Gérard Piqué semble avoir refait sa vie avec une certaine Clara Marti, Shakira quant à elle est restée très discrète sur sa vie sentimentale. Mais récemment, il semble que la chanteuse a décidé de révéler quelques détails sur leur séparation dans les colonnes du magazine Elle. 

En effet, elle a évoqué dans son interview sa déception concernant sa rupture avec le père de ses 2 enfants. Elle a déclaré :

C’est difficile pour moi d’en parler, car je suis encore en train de le vivre, et comme je suis une figure publique, notre séparation n’est pas normale. Donc, ça a été très difficile pas seulement pour moi, mais également pour les enfants. Incroyablement difficile.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Shakira (@shakira)

Shakira va devoir affronter seule une autre épreuve difficile

En effet, depuis plusieurs mois, Shakira est dans le collimateur de la justice espagnole. Accusée d’avoir omis la déclaration de 14,5 millions d’euros au fisc espagnol, la star colombienne Shakira va être jugée pour fraude fiscale. Si elle espérait échapper à un procès, les autorités judiciaires ont annoncé que la star sera effectivement jugée prochainement. 

L’accusation a déclaré que depuis que la relation de Shakira avec le footballeur du FC Barcelone Gerard Piqué a été rendue publique en 2011. Elle vivait à l’époque en Espagne, mais a toutefois conservé sa résidence fiscale sur les îles Bahamas, considérées comme un paradis fiscal, jusqu’en 2015.

Son équipe juridique, pour sa part, fait valoir que jusqu’en 2014, ses revenus provenaient presque entièrement de prestations lors de tournées à l’étranger ou de sa participation à l’émission The Voice aux États-Unis. Ainsi, elle ne résidait pas plus de six mois par an en Espagne, une condition pour y établir sa résidence fiscale. La star a également fait valoir qu’elle avait déjà payé 17,2 millions d’euros aux autorités fiscales espagnoles et qu’elle ne leur devait donc plus d’argent.

Pour le fisc espagnol réclame autant d’argent à Shakira ?

La résidence fiscale est une question complexe et importante, en particulier pour les personnes très en vue comme Shakira. En général, la résidence fiscale est déterminée par un certain nombre de facteurs, notamment le temps qu’une personne passe dans un pays, l’emplacement de sa résidence principale et sa source de revenus.

Dans le cas de Shakira, il semble que la majorité de ses revenus proviennent de l’extérieur de l’Espagne, ce qui a pu lui faire croire qu’elle ne remplissait pas les conditions de résidence fiscale.

Cependant, il est également clair qu’elle a passé beaucoup de temps en Espagne, en particulier après 2011. Par conséquent, il n’est pas surprenant que les procureurs fassent valoir qu’elle aurait dû établir sa résidence fiscale en Espagne à ce moment-là.

En fin de compte, l’issue de cette affaire dépendra probablement d’une analyse minutieuse des circonstances uniques de Shakira.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis