Sécheresse hivernale : 32 jours sans pluie, tous les recours battus, selon Météo France !

Depuis deux mois, la France souffre d'un manque cruel de pluie, un phénomène sans précédent depuis 1959. Météo France confirme que cette sécheresse prolongée est alarmante.

Météo France a annoncé une nouvelle étonnante : aucune pluie n’a été enregistrée pendant 32 jours consécutifs au cours de l’hiver météorologique, ce qui constitue un record exceptionnel depuis le début des mesures en 1959 et dépasse largement la série de 2020 entre le 17 mars et le 16 avril. Le mercredi 22 février 2023, ils ont proclamé cette remarquable série de sécheresse sur toute la France avec un cumul de pluie inférieur à 1 mm par jour.

Le mois de février 2023 a connu une sécheresse record, avec une absence de plus de 50 % des précipitations prévues. Heureusement, cette sécheresse devrait prendre fin dans trois jours seulement, puisque la pluie est annoncée pour mercredi !

Des circonstances sans précédent sont apparues en France alors qu’un anticyclone a repoussé les tempêtes pendant un mois entier. Selon Météo France, l’hiver 2023 sera l’un des hivers les plus secs depuis 1959 !

Avec exactitude, les précipitations ne sont pas nulles mais plutôt “proches de zéro“. Sur l’ensemble du pays, il n’est tombé que 7 mm du 21 janvier au 20 février, soit un maigre 10% de ce qui tombe habituellement sur cette période. Il s’agit donc d’un déficit épouvantable de 90%, selon François Jobard, météorologue à Météo France.

La saison estivale 2022 a été particulièrement chaude et sèche, ce qui a contribué à l’appauvrissement des sols. Il s’agit d’une situation alarmante aux conséquences inquiétantes.

« Nous sommes à neuf mois de sécheresse en 2022 »

Après une période de temps sec, l’été 2022 a connu une vague de chaleur sans précédent. Aujourd’hui, au début de l’année 2023, il semble que la sécheresse se poursuive, neuf mois s’étant déjà écoulés sans précipitations suffisantes.

Comme l’a déclaré Thierry Offre, météorologue à Météo France : “Cette situation est tout simplement extraordinaire et sans équivalent en période hivernale”

Cette période de sécheresse est encore plus problématique que l’été, car c’est le moment où les nappes phréatiques doivent se remplir. « Statistiquement, c’est au mois de juillet qu’il pleut le moins, donc cette sécheresse prématurée est d’autant plus inquiétante et délicate », explique Thierry Offre.

Lire :  Votre facture chute de 380€ : l'astuce électrique à appliquer en minutes !

Quelles conséquences pour les sols ?

Pendant la saison hivernale, de nombreuses régions de France connaissent une période particulièrement sèche. Le Roussillon, l’Aude et les Pyrénées-Orientales ont été plus touchés que les autres régions. Selon l’évaluation d’un expert climatologue, « on est sur un situation que l’on rencontre habituellement mi-avril, soit deux mois d’avance ».

De septembre à mars, le sol devrait être saturé et le niveau des eaux souterraines revenir à la normale. Malheureusement, cela ne s’est pas produit comme prévu. Thierry Offre qualifie la situation de “critique”. Que pourrait-il nous arriver si cette sécheresse se poursuit ?

Selon le rapport 2021 du GIEC, si nous ne prenons pas de mesures préventives contre le changement climatique, notre planète devrait connaître une diminution des précipitations d’ici le milieu ou la fin du siècle. Cette diminution sera associée à une augmentation de la température, deux changements préjudiciables qui doivent être traités immédiatement.

Les régions méditerranéennes devraient connaître davantage d’aridité et de sécheresse à l’avenir. Dans certaines zones du sud de l’Europe, les sécheresses agricoles pourraient être jusqu’à 14 fois supérieures au pire scénario jamais enregistré au cours de l’histoire. L’aridité en Europe du Nord devrait diminuer, de même que les sécheresses hivernales, mais c’est exactement le contraire qui devrait se produire et persister dans les régions méditerranéennes ainsi qu’en Europe occidentale.

Pour notre région et l’avenir immédiat, Thierry Offre est convaincu que la pluie doit arriver rapidement si nous voulons reconstituer les réserves d’eau. En d’autres termes, ces trois prochains mois sont extrêmement importants pour l’issue de cette situation.

Lire :  Occitanie. Ce lac ne cesse de s'assécher, situation alarmante

Mercredi 22 février, Météo France a déclaré un nouveau record : la plus longue période consécutive sans précipitations depuis 1959. Un total de 32 jours s’est écoulé avec moins de 1mm de précipitations cumulées sur toutes les régions de France ! Ce chiffre dépasse la neuvième période sèche de l’année 2020, entre le 17 mars et le 16 avril. Voilà un événement à commémorer !

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis