RSA : un nouveau dispositif mis en place pour l’année 2023

Le Gouvernement a mis en place la réforme du RSA qui facilite l'insertion professionnelle pour leur donner un meilleur accompagnement est désormais applicable. Découvrez dans cet article comment il fonctionne.

Le changement en 2023

Le RSA ou Revenu de solidarité Active est une aide financière versée par la CAF ou la MSA afin d’assurer un minimum de ressources pour les personnes sans activité professionnelle. Destiné aux personnes âgées de moins de 25 ans et aux jeunes actifs de 18 à 24 ans. D’ailleurs, on compte 3,9 millions de bénéficiaires en France. 

 

Depuis janvier 2023, certains changements ont été appliqués pour le RSA. Il sera dorénavant versé sous conditions à certains bénéficiaires. Les allocataires devront travailler 15 à 20 heures par semaines pour pouvoir continuer à percevoir cette allocation. Cette nouvelle règle a pour objectif de faciliter l’insertion professionnelle de ses allocataires. Cette condition de travail minimum hebdomadaire permettra à plusieurs personnes de sortir rapidement de leur situation de précarité pour trouver un emploi durable.

Plusieurs départements sélectionnés pour l’expérimentation

En phase d’expérimentation, 43 départements sur les 101 en France étaient volontaires pour tester le dispositif. L’expérimentation devrait concerner 30 000 personnes qui étaient répartis sur 19 départements.

 

La réforme de 2023 a été mis en place à : L’Aisne, l’Aveyron, les Bouches-du-Rhône, la Côte-d’Or, la Creuse, l’Eure, l’Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique, le Loiret, la Mayenne, la Métropole de Lyon, le Nord, les Pyrénées-Atlantiques, la Réunion, la Seine-Saint-Denis, La Somme, les Vosges, l’Yonne, les Yvelines.

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  Hausse des taux de BCE afin de lutter contre l'inflation

Partagez votre avis