RSA, prime d’activité : Attention, une modification de cette ligne sur votre fiche de paie impactera vos déclarations

Une récente évolution dans la jungle de chiffres de votre fiche de paie pourrait bien changer la donne pour vos déclarations de ressources à la Caisse d’allocations familiales (CAF).

Entre juillet 2023 et janvier 2024, une mystérieuse ligne est apparue, le “montant net social,” et il ne s’agit pas simplement d’une information supplémentaire.

Les nouveautés sur votre bulletin de paie

Cette ligne, le montant net social, correspond à votre revenu net après déduction de toutes les cotisations sociales obligatoires. Il inclut les salaires, les primes, heures supplémentaires, et bien plus encore, après avoir retranché les prélèvements sociaux.

À lire : RSA, prime d’activité, AAH : combien ces aides de la CAF vont-elles être revalorisées ? On vous dit tout

Un changement dans vos déclarations

À partir du 1ᵉʳ janvier 2024, ce n’est plus le revenu net avant l’impôt sur le revenu que vous devrez déclarer pour les démarches liées au RSA et à la prime d’activité. Désormais, c’est le montant net social qui entrera en scène, à déclarer dans vos demandes ou déclarations trimestrielles à partir du 1ᵉʳ février 2024.

RSA, prime d’activité : Attention, une modification de cette ligne sur votre fiche de paie impactera vos déclarations

Les raisons de ce changement 

La CAF défend ce changement en soulignant ses multiples avantages, dont la simplification des démarches administratives et la réduction des risques d’erreurs de déclaration. Cependant, cette modification n’est pas sans conséquence.

Découvrez aussi : CAF : réforme du RSA pour mieux aider les personnes en situation de pauvreté

Les risques de baisse des aides

Certains, comme Force Ouvrière, craignent que le montant net social puisse entraîner une diminution des prestations pour les bénéficiaires du RSA et de la prime d’activité. Des ajustements dans le calcul des droits pourraient affecter le montant des aides, avec des répercussions pouvant aller jusqu’à une perte de pouvoir d’achat estimée à 80 euros par mois selon la CFDT.

Lire :  Quelles sont les aides financières de la CAF pour 2023 ?

Ne manquez pas notre article sur : CAF : le RSA majoré de 100 euros pour les jeunes de moins de 25 ans, face à l’inflation

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis