RSA : le Département dans l’Eure vise 3 000 demandeurs d’ici à 2028

Pour la mise en place de la nouvelle formule du RSA, le département de l'Eure a été choisi pour le tester. Ainsi, le revenu sera versé sous condition d'exercer 15 à 20 heures d'activité par semaine.

Un nouveau RSA dans l’Eure

L’Eure a été retenue afin de participer à l’expérimentation d’un RSA France-Travail en plus de dix-sept autres départements. Un dispositif qui repose sur une logique de droit et devoir entre les bénéficiaires de l’État. Ainsi, le versement par le Département du revenu s’exécutera sous condition d’exercer une activité de 15 à 20 heures par semaine durant en moyenne six mois. Dans le cas où un bénéficiaire ne remplit pas cette condition, son revenu sera suspendu.

Un retour à l’emploi

Pour ce qui sont dans l’Eure, la moitié des allocataires du RSA le perçoit depuis trois ans et demi, c’est la durée équivalente à l’échelle nationale. Cependant, la conjoncture économique est favorable et certains secteurs sous tension. Mais peut aussi bénéficier d’un retour à l’emploi des chômeurs de longue durée.

 

L’activité des bénéficiaires pourra être réalisée que ce soit dans une entreprise, dans une collectivité, dans une association ou d’une simple formation. Néanmoins, le retour à l’emploi n’est pas tout de même facile, certains se retrouvent dans des situations personnelles compliquées. Sans compter les problèmes de santé ou de logement. C’est pour cela que le dispositif tient un accompagnement individualisé complet.

 

À la fin de la phase de test, le Département a pour objectif de compter 3 000 bénéficiaires de mois jusqu’en 2028.

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  Allocation de rentrée scolaire : les nouveaux montants dévoilés

Partagez votre avis