Retraite minimale à 1 200 euros : une mauvaise surprise attend certains français après la réforme !

D’après la réforme de la retraite présentée le 10 janvier par la Première ministre, la pension minimale est fixée à 1 200 euros pour tous les retraités. Face à cette nouvelle mesure, de mauvaises surprises attendent certains français !

La réforme de la retraite est un projet porteur de Justice sociale !

Durant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait promis que la pension minimale sera fixée à 1 100 euros. A ce moment-là, le président n’avait pas précisé les personnes concernées ni le montant exact.

Cette promesse d’Emmanuel Macron est incluse dans les mesures de la réforme de retraites présentée par Elisabeth Borne le 10 janvier dernier. Ce jour-là, la première ministre avait confirmé que la pension minimale est fixée à 1 200 euros afin de fixer la justice sociale pour indemniser ceux qui ont travaillé longtemps. Pour atteindre cela, le gouvernement a donc évoqué une revalorisation de 100 euros par mois.

Cependant, actuellement, la valeur de ce Smic est de 1 353,07 euros. Et si on ramène cela à 85 %, le montant sera de 1 150 euros, ce qui n’atteint même pas les 1200 euros fixés. Alors, est-ce que les retraités vont vraiment percevoir 1 200 euros comme prévu ? La réponse est « Non ». En effet, il s’agit d’un montant brut. Ce qui signifie que la pension versée va baisser de 9%, soit environ 100 euros de moins. Cette nouvelle ne va pas ravir les français concernés!

Mais qui sont les personnes concernées par cette pension minimale de retraite ?

Les personnes concernées par cette pension minimale de retraite sont ceux qui ont perçu le Smic pendant toute leur carrière, ceux qui ont cotisé le nombre de trimestres nécessaires pour le taux plein et ceux qui ont atteint l’âge légal pour bénéficier du taux plein. Et d’après le plan du gouvernement, les retraités actuels et les futurs retraités peuvent tous en bénéficier. 

Lire :  Malgré l'envolée des prix, les Français ne boudent pas les chocolats de Pâques !

Quant aux fonctionnaires, ils ne sont pas inclus dans cette réforme car leur pension minimale est déjà fixée à 1 248 euros par mois.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis