Retraite des fonctionnaires : cette hausse de près de 7% que vous ne verrez (presque) pas. Voici les détails sur les changements à venir dans les pensions.

Le 8 février dernier, le conseil d’administration de l’ERAFP a annoncé une revalorisation de 6,8% des pensions pour l’année 2024. Si cette nouvelle est accueillie avec satisfaction par les fonctionnaires retraités, notez que l’impact réel sur leur pension sera probablement moindre que ce que l’on pourrait penser.

Comprendre la RAFP et son poids dans la pension globale

Le RAFP est un régime de retraite additionnelle obligatoire créé en 2005 pour les fonctionnaires. Il vient en complément de la pension de base versée par le SRE ou la CNRACL. Le montant de la retraite RAFP est calculé en fonction du nombre de points acquis pendant la carrière du fonctionnaire et de la valeur du point.

En moyenne, le RAFP ne représente qu’environ 2% de la pension globale des fonctionnaires retraités. Cela signifie que pour un retraité percevant une pension mensuelle de 1 400 €, le RAFP ne lui rapporte que 28 € par mois.

Découvrez aussi : Hausse des dossiers déposés en commission de surendettement dans l’Aude : les chiffres alarmants révèlent une situation économique préoccupante.

Une revalorisation bienvenue, mais un impact limité

La revalorisation de 6,8% est une excellente nouvelle pour les fonctionnaires retraités. 

Prenons l’exemple d’un fonctionnaire retraité qui perçoit une pension mensuelle de 1 400 €. La revalorisation de 5,3% de la pension de base (versée par le SRE ou la CNRACL) lui permettra de gagner approximativement 72 € supplémentaires par mois. En revanche, l’augmentation de la RAFP ne lui rapportera que 2 € de plus par mois.

Retraite des fonctionnaires : cette hausse de près de 7% que vous ne verrez (presque) pas. Voici les détails sur les changements à venir dans les pensions.

Parcourez aussi : Les méthodes de blocage d’accès à tous les casinos en ligne

Lire :  CAF : augmentation des prestations pour les familles modestes face à l'inflation

Conséquences et perspectives

La revalorisation de la RAFP est une mesure positive. L’impact sur la pension globale des fonctionnaires retraités sera relativement limité.

La revalorisation de la RAFP est intervenue tardivement, en février 2024. Cela signifie que les pensions des premiers mois de l’année (janvier et février) ne seront pas revalorisées. Les retraités concernés percevront un rattrapage en mars et avril.

Voir également : Demandes d’asile en flèche : +18% dans l’Union européenne, un record depuis 2015 !

La revalorisation de 6,8% de la RAFP est une bonne nouvelle pour les fonctionnaires retraités, mais elle la relativise au regard de son poids dans la pension globale. L’impact réel sur leur niveau de vie sera donc modeste.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis