Réforme des retraites : malgré une mobilisation de grande ampleur, le gouvernement ne veut pas céder !

Malgré les journées de manifestations et les différentes actions menées par les syndicats, pour le moment, le gouvernement reste ferme par rapport à ses décisions.

La manifestation du 31 janvier était un record mais n’a pas suffi à faire reculer le gouvernement

Ce mardi 31 janvier, de nombreux français sont descendus dans les rues pour contester le projet de réforme des retraites. Selon le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, « Hier (mardi) c’était la plus grande manifestation (depuis 30 ans), 1995 compris ! ». En effet, cette deuxième journée de manifestation a réuni plus de 1,27 million de personnes selon le ministère de l’Intérieur et plus de 2,5 millions selon les syndicats. D’ailleurs, pour continuer à exprimer leur mécontentement, les huit principaux syndicats français ont annoncé deux nouvelles journées de mobilisation qui sont prévues pour le mardi 07 février et le samedi 11 février.

Malgré les chiffres de la mobilisation qui grimpent, d’après le gouvernement, il est hors de question de montrer un signe de faiblesse

Malgré cette forte mobilisation, la décision est ferme car le gouvernement ne compte pas modifier la mesure phare de la réforme, notamment l’âge de départ à la retraite à 64 ans. En effet, dans les débats à l’assemblée, qui continuent de traîner en longueur, les députés n’ont aucune chance de venir à bout des milliers d’amendements en discussion. De plus, dimanche dernier, Mme Borne avait affirmé que le report de l’âge légal de départ à la retraite n’était « pas négociable ». 

Maintenant, si on écoute bien ce que la Première Ministre a dit, c’est : « ce n’est pas négociable l’âge de la retraite et la durée de cotisation », ce qui signifie que le reste des mesures est négociable, d’une certaine façon. Nous attendons donc la suite de l’évènement !

Lire :  Réforme des retraites : les manifestations continuent ce vendredi et ce week-end

 

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis