Réforme des retraites : les manifestations continuent ce vendredi et ce week-end

Au lendemain d'une mobilisation du 7 mars 2023, plusieurs régions connaissent encore des blocages. Ce vendredi, des rassemblements exigeant des actions pour protéger notre planète auront lieu dans les villes de France.

Depuis quatre jours, les syndicats protestent activement contre la réforme des retraites. Ce vendredi 10 mars 2023 ne fait pas exception, ils poursuivent leurs efforts pour “mettre la France à l’arrêt”.

Quels types de transports, d’opérations de raffinage et de manifestations pouvons-nous anticiper dans les jours à venir ?

Le 10 mars : une vague de protestations contre le changement climatique a déferlé sur la France

Après les manifestations pour les droits des femmes le 8 mars et l’activisme des lycéens le 9 mars, c’est au tour des questions climatiques d’occuper le devant de la scène dans les manifestations publiques.

Ce vendredi 10 mars à 14h00, les jeunes activistes du mouvement de Fridays for Future se rassemblent pour marcher et sensibiliser à l’importance de la rénovation thermique des logements.

Paris, Nantes, Lyon, Lille, Strasbourg… Les jeunes sont attendus pour battre le pavé partout en France. Tous les rassemblements prévus par Fridays for Future sont répertoriés sur une carte collaborative.

De Paris à Nantes, de Lyon à Lille, en passant par Strasbourg, des jeunes de toute la France participent au mouvement des Vendredis de l’Avenir.

Avions et trains : ce week-end, les routes seront perturbées

Depuis le 7 mars 2023, le trafic ferroviaire est au ralenti, mais dans les gares, l’activité ne faiblit pas.

Lire :  Réforme des retraites : La Nupes décide encore de retirer d’autres amendements pour arriver rapidement à l’article 7 du texte !

SNCF Voyageurs a prévenu les voyageurs qu’ils devaient s’attendre à de nombreux retards importants et à des perturbations sur toutes les lignes ce vendredi 10 mars. De plus, l’organisation prévoit que ces conditions devraient persister tout au long du week-end et que des modifications régionales pourraient avoir lieu.

Sur les TGV Inoui et Ouigo, il faut s’attendre à ce qu’un train sur deux circule en moyenne. Quant aux TER, environ deux sur cinq devraient être opérationnels en moyenne.

Ce week-end, la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) demande à l’aéroport d’Orly (Val-de-Marne) d’annuler 20 % de ses vols et d’anticiper d’éventuels retards et perturbations.

La majorité des raffineries restent obstruées

Ce vendredi 10 mars 2023, l’industrie du raffinage continue d’être perturbée.

Ce vendredi, les livraisons de carburant ont repris à la raffinerie Esso-ExxonMobil de Port-Jérôme-Gravenchon (Normandie), ainsi qu’à Fos-sur Mer d’après Sud Ouest,

Les autres poursuivent la manifestation ce vendredi.

Dans les ports : les travailleurs portuaires entameront un arrêt de travail de 72 heures la semaine prochaine

Selon le rapport de nos journalistes à 76actu, les blocages dans les ports du pays devraient se poursuivre dans les jours à venir.

La Fédération nationale des ports et docks (FNDP) CGT appelle à un arrêt de travail de 72 heures les mardi 14, mercredi 15 et jeudi 16 mars. Cet arrêt sera suivi d’une opération “ports morts” encore plus importante le lendemain, qui promet de graves perturbations dans les transports, à l’instar de ce qui s’est passé en début de semaine.

Ce vendredi 10 mars 2023, les voies de circulation dans la zone industrielle du Havre sont toujours obstruées.

Lire :  Après la réforme des retraites, quels sont les autres changements à noter ?

Manifestation : l’intersyndicale dans la rue les 11 et 15 mars

Le samedi 11 mars, l’intersyndicale a lancé un appel à une collaboration renouvelée entre les organisations professionnelles. Par la suite, le jeudi 15 mars – un point important dans le calendrier parlementaire – nous assisterons à des manifestations et à des arrêts de travail dans tout le pays. Il s’agit d’une action visant à promouvoir un changement systémique au sein de notre société !

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis