Réforme des retraites : le président de la république souhaite que le texte puisse aller au bout de son cheminement démocratique !

Ce dimanche 19 mars, à la veille d’une journée décisive pour son projet de réforme des retraites, Emmanuel Macron a émis le souhait que le texte « puisse aller au bout de son cheminement démocratique dans le respect de tous ». Plus d’informations !

Emmanuel Macron fait passer le message dimanche soir à l’Agence France-Presse 

Après le recours au 49.3 du gouvernement pour faire adopter le projet de loi, le groupe indépendant Liot et le Rassemblement national ont déposé deux motions de censure qui exposent le gouvernement à un risque de renversement. Ces deux motions seront examinées et soumises au vote des députés ce lundi 20 mars à l’Assemblée nationale.

A la veille du vote c’est-à-dire dimanche dernier, dans la soirée, le chef de l’Etat s’est exprimé à l’Agence France. Il souhaite que la réforme qui sera adoptée définitivement lundi si les deux motions de censures sont rejetées, puisse aller au bout de son cheminement démocratique. « Après des mois de concertations politique et sociale et plus de 170 heures de débat qui ont abouti sur le vote d’un texte de compromis entre le Sénat et l’Assemblée nationale, le président de la République a exprimé aux deux présidents (celui du Sénat Gérard Larcher et celui de l’Assemblée Yaël Braun-Pivet, NDLR) son souhait que le texte sur les retraites puisse aller au bout de son cheminement démocratique dans le respect de tous », a fait connaître l’Élysée.

Les tensions des manifestants augmentent !

Depuis l’utilisation du 49.3 pour faire passer la réforme des retraites, plusieurs rassemblements ont été organisés sur le territoire français. Les opposants et les manifestants sont de plus en plus en colère. Les pressions envers les députés macronistes ou LR se sont multipliées. Et cette semaine, la grève, les mobilisations et les actions vont encore continuer.

Lire :  Quelle banque en ligne permet d'ouvrir un compte en urgence ?
Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis