Choisissez un contrat selon sa puissance électrique !

Vous souhaitez souscrire à un abonnement électricité, mais vous ne savez pas encore quelle puissance choisir ? Voici un récapitulatif pour vous aider à faire le bon choix.

La puissance d’un compteur électrique, c’est quoi ?

C’est la quantité d’énergie électrique consommable par unité de temps, en clair, c’est la capacité de l’installation électrique d’un logement à faire fonctionner des appareils électriques simultanément.

Il existe deux façons d’exprimer la puissance d’un compteur électrique, le kilovoltampère (kVA) et le kilowatt (kW). Le kW est une unité de mesure de la puissance active tandis que le kVA mesure la puissance électrique apparente, il est considéré le kVA et kW sont égales.

Il existe en tout neuf paliers de puissance électrique pour les particuliers : allant de 3 kVA (la plus faible) à 36 kVA (la plus élevée).

Vous devez différencier la puissance (en kVA ou kW) de la consommation énergétique (en kWh), la puissance électrique d’une installation peut être élevée et la consommation faible si les appareils électriques sont rarement utilisés. Vous pourrez estimer la puissance en fonction de la taille du logement, du nombre d’occupants et de l’utilisation de l’électricité.

  • Puissance de raccordement : c’est la puissance maximale qui peut arriver à votre compteur électrique depuis le réseau public Enedis.
  • Puissance de compteur : c’est la puissance qui correspond à l’abonnement souscrit et ne peut en aucun cas dépasser la limite physique de la puissance de raccordement.

Calculer la puissance de votre compteur électrique

Afin de connaître la puissance idéale de votre compteur électrique, vous allez devoir additionner les puissances respectives des différents équipements électriques susceptibles de fonctionner dans votre logement. C’est tout à fait possible que certains de vos appareils électriques affichent une consommation supérieure à d’autres. C’est le cas, par exemple, de votre système de chauffage, de votre chauffe-eau ou encore de votre système d’éclairage. Si vous n’y arrivez pas, nous vous conseillons de faire appel à votre fournisseur d’électricité, comme EDF, Engie, etc.

Lire :  Mutuelle d’entreprise obligatoire, l’est-elle aussi pour le conjoint ?

Comment vérifier la puissance de son compteur électrique ?

Pour savoir la puissance de votre compteur électrique, vous devez regarder sur la dernière facture d’électricité. Cette information est mentionnée en kVA, si vous n’avez pas de facture, faites défiler le menu de votre compteur électronique ou de votre compteur Linky. En outre, si vous possédez un compteur mécanique dans votre logement, vous devez diviser l’ampérage indiqué (15, 30, 45) par 5 pour obtenir une équivalence en kVA.

Comment changer la puissance de son compteur électrique ?

Si votre abonnement actuel n’a pas atteint la puissance limite accordée par Enedis, vous avez le droit de modifier la puissance de votre compteur électrique. Pour ce faire, vous devez contacter votre fournisseur d’électricité afin de demander une augmentation de la puissance de votre compteur. Votre fournisseur d’électricité contactera le gestionnaire du réseau, Enedis est le seul opérateur autorisé à intervenir sur les compteurs électriques des particuliers.

Si vous êtes en possession d’un compteur Linky, cette opération peut prendre jusqu’à 24 heures, ce changement est rapide vu qu’il peut être réalisé à distance, il ne nécessite aucun déplacement de la part d’un technicien. Par contre, même si ce changement de compteur électrique Linky est effectué sans aucune intervention, il vous sera quand même facturé. Vous pouvez donc changer la puissance de votre compteur électrique Linky et choisir l’offre qui vous convient.

En bref, le prix de votre abonnement dépendra de la puissance de votre compteur électrique, mais aussi du tarif proposé par votre fournisseur en électricité.

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  6000€/mois sans expé : Ce job recrute en France (et comment postuler !)

Partagez votre avis