Prime d’activité : le salaire à ne pas dépasser pour toucher cette aide

Découvrez dans cet article tout ce qu'il y a à savoir pour bénéficier de la prime d'activité, les critères pour en percevoir et les seuils de salaire à ne pas dépasser.

Les critères d’éligibilité pour la toucher

Selon ce qui est écrit sur le site web du Service-public.fr, la prime d’activité a pour but d’inciter les travailleurs aux ressources modestes à exercer ou reprendre une activité professionnelle et soutenir leur pouvoir d’achat. Sachez que le montant de la prime dépend du montant de votre salaire et de la composition de votre famille. La somme maximale de cette allocation est de 590 euros par mois.

 

Pour en percevoir, il faut respecter les cinq conditions suivantes visibles sur le site de la CAF. Il faut avoir plus de 18 ans à la fois, résider sur le territoire français au moins 9 mois par an. Être salarié, indépendant ou indemnisé au titre du chômage partiel ou technique en plus d’avoir la nationalité française ou posséder un titre de séjour valable depuis ans minimum. Sans compter qu‘il faut toucher une rémunération mensuelle nette avant impôts au-dessus de 1 047,55 euros pour les étudiants et apprentis.

Les différents seuils de salaire

Dans le cas où vous dépassez un certain niveau de salaire, la prestation ne vous sera pas payée. Selon les sites aufeminin et Mes Allocs, un célibataire sans enfant ne peut bénéficier plus de 1 885 euros. Un couple sans enfants ne peut percevoir plus de 2 636 euros. S’il s’agit d‘un couple avec deux enfants, le seuil est de 3 959 euros mensuels.

 

Afin d’avoir une réponse rapide concernant si vous pouvez en bénéficier, utiliser le simulateur proposé sur le site de la CAF. Bien que le montant indiqué soit une simple estimation, il peut différer du résultat final. Cependant, vous en aurez la certitude lorsque vous aurez complètement finalisé votre dossier.

Lire :  CAF : nouvelles mesures pour les jeunes pour lutter contre la précarité

 

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis