Prêt immobilier : les crédits accordés effondrent suite à la hausse des taux

L'achat d'un bien immobilier s'avère de plus en plus compliqué ces derniers temps. À cause de la flambée des taux d'intérêts, le nombre de crédits accordé de son côté s'effondre.

Une conséquence de la hausse des taux immobiliers

En effet, cette augmentation des taux immobiliers a impacté le montant global des crédits accordés qui est de 9,6 % en février par rapport à janvier d’après l’Observatoire Crédit Logement. D’ailleurs, au cours de ces trois derniers mois, la chute a atteint 45,2 % entre décembre 2021 à février 2022. D’autant plus que durant cette même période, le nombre de prêts accordé s’est tout aussi effondré à 44,1 %.

 

Ce recul s’explique à la fois par la remonter des taux immobiliers qui selon l’Observatoire Crédit Logement sont passés de 2,61 % en janvier à 2,82 % en février. Constatant que le taux moyen a progressé de 21 points en février et peut rapidement atteindre 3 %. Cependant, pour les prêts sur 25 ans, les taux dépassent déjà les 3 % pour 75 % des emprunteurs pouvant aller à 3,50 %.

Un taux moyen de 11, 3 % il y a un an

Néanmoins, il y a un an, le taux moyen des prêts immobiliers était de 11, 3 %. Toutefois, l’accès au crédit pour les emprunteurs modestes est de plus en plus difficile d’après les auteurs de l’étude. Dans le cas d’une perte de pouvoir d’achat et de remonté de l’inflation et des taux des crédits immobiliers.

 

Ainsi, ceux qui trouvent un crédit sont contraints d’abandonner les projets suite à cela. En raison du coût moyen des opérations réalisées qui a connu une baisse de 4,2 % au début de l’année 2023 après une augmentation de 5 % l’année dernière.

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  Taxe foncière 2023 : ne pas déclarer toutes les parties de votre maison peut vous coûter cher en amende

Partagez votre avis