Pourquoi les politiques monétaires ont-elles parfois du mal à contenir l’inflation et la hausse des prix ?

L’inflation est un phénomène économique complexe qui est influencé par de nombreux facteurs. Les politiques monétaires, mises en œuvre par les banques centrales, visent à contrôler l’inflation et à maintenir la stabilité des prix.

Cependant, elles ont parfois du mal à contenir l’inflation et la hausse des prix.

Les défis de la politique monétaire 

Chocs économiques

Les économies subissent une série de chocs se traduisant par une inflation en hausse et persistante. Par exemple, l’inflation peut être alimentée par la chute des taux de change et par des goulets d’étranglement très aigus au niveau de l’offre, d’énergie notamment.

Cependant, elles ont parfois du mal à contenir l’inflation et la hausse des prix.
Les défis de la politique monétaire
Chocs économiques
Les économies subissent une série de chocs se traduisant par une inflation en hausse et persistante. Par exemple, l’inflation peut être alimentée par la chute des taux de change et par des goulets d’étranglement très aigus au niveau de l’offre, d’énergie notamment.
Anticipations d’inflation
Quand les prix augmentent pendant un certain temps, il en ressort des anticipations de poursuite de la hausse. Le point auquel ces anticipations deviennent fermes et largement partagées est cruciale dans le processus d’inflation.
Lire aussi : Comment l’évolution des taux d’intérêt impacte-t-elle les prix de l’immobilier ?
Politiques monétaires non conventionnelles
Les politiques monétaires non conventionnelles n’agissent pas sur l’inflation via le multiplicateur monétaire et la quantité de monnaie en circulation, mais en faisant baisser les taux d’intérêt de long terme et les conditions de financement pour les ménages et les entreprises.
Retrouvez dans ce guide : Voici les stratégies d’adaptation des ménages face à la hausse continue des prix
La politique monétaire joue un rôle crucial dans la gestion de l’inflation. Cependant, en raison de la complexité des économies modernes et de la multitude de facteurs qui influencent l’inflation, les politiques monétaires peuvent parfois avoir du mal à contenir l’inflation et la hausse des prix. Malgré ces défis, les banques centrales continuent de s’efforcer de maintenir la stabilité des prix pour le bien de l’économie globale.

Anticipations d’inflation

Quand les prix augmentent pendant un certain temps, il en ressort des anticipations de poursuite de la hausse. Le point auquel ces anticipations deviennent fermes et largement partagées est cruciale dans le processus d’inflation.

Lire aussi : Comment l’évolution des taux d’intérêt impacte-t-elle les prix de l’immobilier ?

Politiques monétaires non conventionnelles

Les politiques monétaires non conventionnelles n’agissent pas sur l’inflation via le multiplicateur monétaire et la quantité de monnaie en circulation, mais en faisant baisser les taux d’intérêt de long terme et les conditions de financement pour les ménages et les entreprises.

Retrouvez dans ce guide : Voici les stratégies d’adaptation des ménages face à la hausse continue des prix

La politique monétaire joue un rôle crucial dans la gestion de l’inflation. Cependant, en raison de la complexité des économies modernes et de la multitude de facteurs qui influencent l’inflation, les politiques monétaires peuvent parfois avoir du mal à contenir l’inflation et la hausse des prix. Malgré ces défis, les banques centrales continuent de s’efforcer de maintenir la stabilité des prix pour le bien de l’économie globale.

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  Quelles sont les conséquences de la hausse des prix sur la consommation durable et responsable ?

Partagez votre avis