Pierre Palmade : terrible nouvelle sur le petit garçon blessé dans l’accident

Le 10 février dernier, la conduite imprudente de Pierre Palmade a provoqué un tragique accident de voiture qui a fait plusieurs blessés. Comme l'a rapporté Paris Match le 9 mars, la plus jeune victime - un petit garçon de six ans - est restée sans réaction depuis lors.

Il y a tout juste un mois, le 10 février, la conduite sous l’emprise de la drogue de Pierre Palmade a provoqué un accident odieux qui a complètement bouleversé la vie d’une famille entière en Seine-et-Marne. Ce vendredi, trente jours se sont écoulés depuis cette tragédie. Prenons le temps de nous recueillir et de nous souvenir de ceux qui ont été touchés par cette tragédie. Trois personnes ont été grièvement blessées dans cette mésaventure : un individu d’une quarantaine d’années, un enfant de six ans et la sœur de l’homme, âgée de 27 ans. Le cœur lourd, la jeune future maman attendait sa petite fille qui devait naître en mai. Tragiquement, l’enfant est décédé des suites de cet incident et l’autopsie a révélé qu’elle serait entrée dans ce monde “saine et capable”. Pierre Palmade a humblement accepté la responsabilité de ses actes devant les personnes chargées de l’enquête.

L’ancien acolyte de Muriel Robin a exprimé son immense chagrin et sa dévastation d’avoir causé du tort à une famille, en particulier au bébé qui est décédé. “Je n’arrête pas d’y penser”, a-t-il déclaré dans une interview accordée au Parisien. “Mon souhait le plus profond est que personne d’autre n’ait à souffrir à nouveau de la sorte. Devrim, un jeune enfant, a passé plusieurs jours à l’hôpital. Sa cousine a rapporté qu’il avait subi de graves blessures en février dernier à la suite d’un traumatisme crânien : mâchoire fracturée et difficultés à vocaliser, à ingérer des boissons ou des repas en raison du traumatisme qui lui a été infligé.

Comment Devrim se porte-t-il depuis l’accident ?

Bien qu’un mois se soit écoulé depuis ce terrible accident, l’état de santé du petit garçon de six ans reste préoccupant. Bien qu’il ait pu rentrer chez lui ces derniers jours, il semble que son état de choc persiste, comme l’a rapporté Paris Match le jeudi 9 mars. Devrim est resté silencieux depuis la tragédie et, malheureusement, il gardera des séquelles physiques à long terme de ses blessures. Selon nos confrères, il s’agit d’une réalité déchirante étant donné qu’il n’était qu’un jeune garçon lorsque cela s’est produit.

Lire :  Voici les erreurs courantes dans les démarches à la CAF et comment les éviter !

Partagez votre avis