Occitanie. Ce lac ne cesse de s’assécher, situation alarmante

Le lac de Montbel, situé à la frontière entre Léran et Montbel en Ariège, est actuellement à un niveau bas alarmant. C'est une source d'inquiétude majeure pour tous les habitants de la région. Nous allons vous expliquer pourquoi...

Les effets de la sécheresse se font sentir dans toute la France et notamment en Occitanie depuis plus d’un mois. Lundi 20 février 2023, Météo France a révélé que “la pluie n’a pas honoré notre pays depuis 31 jours consécutifs.” Ce chiffre dépasse le record existant établi durant l’été 2020. Malheureusement, l’Ariège fait partie des régions les plus touchées par cette situation.

Les agriculteurs et maraîchers de la région ont exprimé leur désarroi face à la baisse alarmante du niveau d’eau du lac de Montbel, près de Léran, en Ariège. Bien que nous ne soyons que mardi 21 février 2023, l’été approche à grands pas, mais la crainte d’une aggravation de la situation est déjà bien présente.

« Ce n’est vraiment plus notre lac comme on a pu le connaître, il y a quelques années », se lamente-t-on du côté du Département de l’Ariège.

Une situation alarmante

Situé à une heure de Carcassonne et à 90 minutes de Toulouse, ce lac est une destination captivante du Pays de Mirepoix. Pendant les mois d’été, sa beauté est devenue une attraction si populaire que la mairie de Léran et le département de l’Ariège, qui gère le barrage voisin, se sont inquiétés de la gestion de sa présence touristique croissante.

En août 2022, la situation du site s’était détériorée à tel point qu’il a fallu que son équipe de direction interrompe toutes les activités nautiques habituellement proposées pendant la haute saison touristique. En conséquence, des milliers de touristes qui auraient afflué sur place ont été privés de l’expérience de ces activités récréatives amusantes.

Lire :  Sécheresse hivernale : 32 jours sans pluie, tous les recours battus, selon Météo France !

L’Office du tourisme de l’Ariège a présenté ce site comme une “oasis à couper le souffle au milieu d’un paysage escarpé“, mais aujourd’hui, il ressemble plutôt à un désert méconnaissable.

Comme le fait remarquer l’élu, qui ne dispose d’aucun moyen technique pour remédier à la situation critique du lac – qui couvre plus de 420 hectares de leur commune -, “tout le monde a vu ces photos sur les médias sociaux comme Twitter – elles sont toutes réelles.”

En 1985, le lac de Montbel était rempli de 60 millions de mètres cubes d’eau – ce qui en fait le plus populaire et le plus grand lac du piémont pyrénéen. Cependant, selon les chiffres de Pierre Terpant, il ne reste aujourd’hui que 12 millions de mètres cubes – soit un déficit de 48 millions !

Un printemps pluvieux comme prévu

Le maire déplore qu’à part adresser des vœux au ciel et prier pour que la pluie tombe sur le lac, il n’y a rien d’autre à faire que d’attendre. Il espère vivement un printemps pluvieux comme les années passées qui redonnera tout son potentiel à cette splendide oasis aquatique, une attraction visitée par des milliers de touristes chaque été dans les deux villages de Léran (630 habitants par an) et de Montbel (110 habitants par an).

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis