Ce qui change au 1ᵉʳ mai 2024 : Hausse du prix du gaz, MaPrimeRénov’, CPF… Tout ce que vous devez savoir !

Le mois de mai 2024 marque l’introduction de changements significatifs qui toucheront directement votre portefeuille et vos démarches administratives. Que ce soit pour le gaz, MaPrimeRénov’ ou le CPF, voici une exploration détaillée de ce qui vous attend.

Hausse du prix du gaz

Le prix du gaz connaîtra une hausse de 1,4 % dès le premier mai. Cette augmentation fait suite à plusieurs mois de baisse. Elle est due à une remontée des prix sur le marché de gros du gaz naturel. Les consommateurs verront probablement cette hausse se refléter sur leurs factures mensuelles. Cependant, sachez que les tarifs des abonnements ne subiront pas de changement. Ce qui donnera un peu de stabilité malgré la hausse des coûts.

Évolution de MaPrimeRénov’

Le gouvernement élargit les conditions d’accès à MaPrimeRénov’. Dès le 15 mai, les propriétaires de logements moins économes en énergie, spécifiquement ceux classés F et G, pourront recevoir des aides pour des travaux de rénovation. Cela inclut des améliorations comme l’isolation ou le remplacement de systèmes de chauffage obsolètes. Cette mesure vise à encourager les améliorations énergétiques et à réduire les coûts à long terme pour les propriétaires.

Un autre changement notable concerne le processus de demande. Auparavant, un diagnostic de performance énergétique (DPE) était nécessaire pour initier des travaux. Désormais, ce n’est plus le cas. De plus, ceux en processus d’achat d’un bien peuvent désormais soumettre un compromis de vente comme preuve lors de leur demande, bien qu’un titre de propriété soit toujours requis pour finaliser l’obtention de l’aide.

Modification de la participation forfaitaire au CPF

À partir du 1ᵉʳ mai, une nouvelle règle s’applique au compte personnel de formation (CPF). Les salariés qui souhaitent utiliser leur CPF pour financer une formation devront payer une participation de 100 euros. Cette somme aide à financer le système de formation continue, crucial pour le développement professionnel. Cependant, cette mesure ne concerne pas les demandeurs d’emploi ou les cas où l’employeur prend en charge cette participation.

Lire :  Voici les meilleures solutions pour placer son argent en sécurité durant cette période d’inflation !

Doublement de la franchise médicale

Le montant de la participation forfaitaire aux frais de santé connaîtra aussi une augmentation. Elle passe à 2 euros par acte médical, avec un plafond annuel de 50 euros par assuré. Cette mesure vise à mieux réguler les dépenses de santé et s’appliquera à toutes les consultations médicales, analyses biologiques et examens de radiologie. Les personnes qui bénéficient de la complémentaire santé solidaire ou de l’assurance maternité, ainsi que les mineurs, resteront exemptées de cette franchise.

Ce qui change au 1ᵉʳ mai 2024 : Hausse du prix du gaz, MaPrimeRénov’, CPF… Tout ce que vous devez savoir !

Inscription sur les listes électorales

Pour ceux qui envisagent de participer aux élections européennes du 9 juin, vous devez vous inscrire sur les listes électorales. Vous avez jusqu’au 1ᵉʳ mai pour vous inscrire en ligne et jusqu’au 3 mai pour les démarches en mairie. Assurez-vous de prévoir un justificatif d’identité et un justificatif de domicile pour compléter votre inscription.

Lisez également : Crise sans précédent : les pharmacies ferment le 30 mai pour protester contre la pénurie de médicaments et l’inflation record !

Les ajustements prévus pour ce 1ᵉʳ mai 2024 sont nombreux et variés et affectent des domaines essentiels comme l’énergie, la formation et la santé. Préparez-vous à ces changements pour gérer efficacement leurs impacts sur votre vie quotidienne.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis