Miss France 2023 – Miss Corse : Elle affronte sa sœur jumelle pour le titre

Orianne Meloni, Miss Corse 2022 et candidate à l'élection de Miss France 2023, s'appuie sur les épaules de nombreux membres de sa famille qui l'ont précédée.

L’élection de cette année a une signification personnelle profonde pour la famille d’Orianne – c’est vraiment une affaire de famille ! Alors qu’elle tente de gagner l’écharpe qui fera d’elle Miss France 2023, Orianne porte avec elle leurs espoirs et leurs rêves, ainsi que ceux d’innombrables supporters à travers le pays.

Le 17 décembre 2023, l’élection de Miss France aura lieu à Châteauroux et elle restera certainement dans les mémoires comme le dernier hourra de Sylvie Tellier. Il a été rapporté qu’il y a eu récemment des tensions importantes entre elle et Alexia Laroche-Joubert, la nouvelle responsable de la société Miss France. Après cet événement historique, elle quittera définitivement son poste au conseil d’administration. Les candidats au titre sont impatients de faire leurs preuves et de gagner l’approbation des membres du jury et du public. Certains candidats semblent particulièrement déterminés à remporter leur couronne et à rendre leur famille fière. Néanmoins, ils ne laissent pas les désaccords se mettre en travers de leur chemin et s’efforcent tous de remporter la victoire.

Les membres de sa famille – ses sœurs et son cousin – ont participé à la compétition

Année après année, la Corse cherche à faire gagner à sa représentante la couronne de Miss France, un exploit qui n’a pas été accompli depuis 1921. Cette saison, Orianne Meloni est prête à relever le défi car elle connaît bien tous les aspects du concours. Elle représentera la Corse lors de cet événement prestigieux et avec ses connaissances et son expérience, nous lui souhaitons de réussir ! Dans une interview exclusive accordée à TV Mag, elle a révélé la vérité. : “Le concours Miss France est bien ancré dans ma famille. Ma sœur aînée Tatiana, âgée de 32 ans, a été deuxième dauphine de Miss Corse 2008 et première dauphine en 2009. Ma deuxième sœur Émeline, 30 ans, a été Miss Capo avant de participer à Miss Corse 2012. Enfin, Melody ma sœur jumelle a aussi fait partie des candidates de Miss Corse l’an dernier.”

Elle ajoute : “Ma cousine germaine Claudia Massel a aussi été Miss Corse 2004. On a ça dans les gènes de la famille ! Mais on n’a encore jamais rapporté la couronne donc ça sera mon défi.”

Elle et sa sœur jumelle s’affrontent pour le prestigieux titre de Miss Corse.

Cette année, Melody et Orianne Meloni ont pris un risque audacieux en se présentant ensemble au concours Miss Corse avec deux visages distincts. En doublant leurs chances de gagner, elles fondaient de grands espoirs dans cette entreprise.”Je me suis donc présentée cette année avec elle. Sylvie Tellier a dit que c’était la première fois que des jumelles se présentaient à une élection régionale ensemble”, confie l’heureuse élue.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Orianne Meloni (@oriannemelonioff)

Tout au long de l’entretien, cette jeune femme a précisé que malgré leurs similitudes, il n’y a jamais eu de rivalité entre elles.

“Avec ma sœur Melody, nous ne sommes pas de vraies jumelles mais on se ressemble énormément. Pour comprendre notre lien, il faut être jumeau. Entre nous, il n’y a pas de compétition possible. J’ai été très heureuse d’être Miss Corse mais je crois qu’elle a encore plus pleuré que moi pendant l’élection. Elle vit l’aventure à travers moi.”

Pour éviter toute association entre eux dans les résultats des élections, ils ont caché leur similitude à Corsenetinfos. : “On a essayé de se différencier un peu par la coiffure. Une avait les cheveux raides, l’autre bouclés.” Avant d’affirmer avec assurance que leur cas témoigne du fait que la physique n’est pas exhaustive. : “Évidemment, dans ce concours, le physique est important, mais notre cas prouve qu’il n’y a pas que ça. Le comité Miss Corse nous l’a dit, ce qui est important pour remporter la couronne c’est ce petit truc dans les yeux, une personnalité, une façon d’être, ce que l’on dégage. Avec ma sœur, nous n’avons pas le même caractère.” Il reste à savoir si ce caractère peut le mener jusqu’à la victoire dans la compétition.

Lire :  Sylvie Tellier sort du silence à quelques jours du concours Miss France 2023

Partagez votre avis