Miss France 2023 : hautement surveillé

C'est la dernière ligne droite pour les trente Miss régionales qui convoitent tant le titre de Miss France 2023. En attendant le couronnement du 17 décembre, les reines de beauté doivent respecter des règles strictes, comme en ce qui concerne les selfies.

Les candidates se préparent pour la grande soirée

Il ne reste plus que quelques jours avant la soirée fatidique tant attendue pour les reines de beauté. Le samedi 17 décembre, l’une d’entre les Miss régionales succédera Diane Leyre et sera couronné en tant que Miss France 2023. Une soirée inoubliable qui sera diffusée en direct sur TF1 depuis le Châteauroux. Les beautés de cette année devront sortir leurs plus belles tenues afin de séduire le grand public ainsi que le jury présidé par Francis Huster.

En ce qui concerne l’élection, 50 % des votes seront celui du public et 50 % comptera le choix du jury. Mais en attendant ce jour, les reines de beauté sont engagées à suivre un mois de préparation. À peine quelques jours, les prétendantes à la couronne étaient encore en Guadeloupe pour le traditionnel voyage préparatoire. Durant les semaines où elles y étaient, ces dernières ont suivi des cours de bonnes manières, passé le test de culture générale ainsi que l’incontournable shooting.

Les candidates sous surveillance

En tant que représentante des régions, les trente candidates sont contraintes de suivre des règles très strictes. Cela dans le but de protéger leurs images, elles ont des restrictions concernant leur consommation de drogue et d’alcool. D’après la loi Evin, il leur est impossible de prendre un verre devant les caméras ou les appareils photos. Quant au tabac, les candidates peuvent fumer à seule condition que ce soit en toute discrétion et qu’elles fassent attention à l’odeur.

Un des règles stipule qu‘elles ne peuvent prendre pose sur une photo avec le grand public. Effectivement, elles doivent respecter une logique d’équité fixée par le comité Miss France. Si et seulement si une autre Miss régionale se joint à la photo”. Ainsi, elles doivent être deux au minimum à apparaître sur les images qui se retrouveront potentiellement sur les réseaux sociaux, a déclaré TV Mag.

Lire :  Miss France 2023 : le jury dévoilé
Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis