Livrets d’épargne : le bureau des impôts a pris sur lui de prendre des mesures décisives

La loi interdit de détenir plusieurs comptes d'épargne. C'est pourquoi le gouvernement a décidé de réglementer davantage les banques.

L’extravagance devient de plus en plus banale.

Investir dans un livret d’épargne est l’un des moyens les plus efficaces de faire fructifier votre argent. Avec chaque produit offrant des intérêts, ce montant supplémentaire sera appliqué à votre capital initial à la fin de l’année. De plus, cette année, la rémunération du livret A a été augmentée jusqu’à 3 %. En profitant de ces opportunités de revenus élevés, vous pouvez facilement voir un retour substantiel sur votre investissement !

Le niveau le plus élevé depuis 2009 est actuellement détenu par le LDDS, avec un Compte Epargne Logement de 2% et un LEP à 6,1%. Cette bonne nouvelle a malheureusement conduit certains à ne pas respecter la loi dans l’espoir de profiter de ces livrets ; les individus ne sont pas autorisés à en avoir plusieurs et pourtant beaucoup essaient.

Livrets d’épargne

Une source importante de ces trop-perçus est le fait que les épargnants sont tentés de dépasser le plafond fixé par leur compte d’épargne. Pour clarifier les choses, ce plafond est de 22 950 euros pour le Livret A ; 15 300 pour le Compte Epargne Logement ; 12 000 pour le LDDS et 7 700 pour le LEP. Pour dépasser ce plafond, beaucoup ouvrent plusieurs versions de chaque compte d’épargne réglementé.

Pour rappel, détenir deux livrets d’épargne réglementée est illégal. De plus, conformément au Journal Officiel du 14 mars 2021, tous les livrets d’épargne réglementée devront être vérifiés d’ici l’année prochaine. Cette mesure de précaution permettra de s’assurer que personne ne détient plusieurs comptes et n’enfreint les lois mises en place.

Lire :  Les tarifs des carburants en baisse : le gazole au plus bas depuis début 2023, l'essence suit la tendance

Quelles sont les mesures prises par les autorités pour éviter la duplication des livrets d’épargne ?

Afin d’identifier les doublons des produits d’épargne LEP, LDDP, PEL, Livret jeunes et CELs, les banques doivent prendre des mesures spécifiques. Une mesure décisive consiste à demander aux autorités fiscales des données sur les comptes similaires. Elles peuvent ainsi s’assurer que personne n’a fait double emploi avec leurs types de comptes respectifs. En outre, si le client refuse de divulguer ces informations, nous ne pourrons pas lui ouvrir un compte d’épargne.

Il est essentiel de se rappeler que lorsque vous avez plusieurs comptes d’épargne avec les mêmes informations, vous disposez d’une période de deux mois pour corriger les divergences. Passé ce délai, votre compte sera fermé et l’argent sera transféré ailleurs.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis