Livret A : songer à vous mettre en règle

Au cours de la dernière année, le taux d'intérêt du Livret A a augmenté considérablement. De nombreux Français se sont lancé dans l'investissement de leur épargne. Toutefois, l'administration fiscale est de plus en plus attentive face aux arnaques.

L’administration fiscale plus vigilent

Le Livret A a connu une augmentation du taux de rémunération. Suite à cette hausse, l’administration fiscale est attentive aux écarts des Français sur ces livrets d’épargnes garantis. Sachez que détenir plus d’un et de multiplier les comptes réglementés sont interdits. Vous pouvez vous exposer à des sanctions en cas d’enfreint à cette règle.

 

Ainsi, si vous souhaitez avoir plusieurs épargnes, optez pour des livrets d’épargne similaire proposés directement par votre banque. D’ailleurs, à compter du 1 er janvier 2024, chaque banque sera tenue de faire un contrôle anti-doublons lors de l’ouverture d’un livret réglementé. Seul le Livret A est encore sous contrôle automatique.

Vous disposez de deux mois pour régulariser

Dans le cas où vous détenez deux comptes réglementés, votre banque vous le signalera. Vous aurez ainsi 2 mois pour fermer les livrets non autorisés. Bien que la multi-détention de livrets soit supervisé par l’État, les sanctions ne sont pas souvent appliquées sauf pour le Livret A. Vous devez payer une amende d’un montant équivalent à 2 % de l’encours du livret secondaire

 

Cependant, si vous avez atteint les plafonds sur les Livrets A et LDDS, choisissez des placements d’épargne moins risqués. Les banques proposent aussi des rémunérations attractives en ce qui concerne les livrets d’épargne.

 

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  Indemnité carburant 2023 à 100 euros : près de la moitié des foyers fiscaux français pourront le réclamer !

Partagez votre avis