Livret A et LEP : une revalorisation en vue concernant les livrets A et le LEP

Depuis plus d'une décennie, les plafonds du livret A et du LEP sont restés inchangés, malgré l'inflation qui érode régulièrement le pouvoir d'achat en France.

Heureusement, les experts prévoient un relèvement prochain de ces plafonds afin de lutter contre cette tendance préoccupante.

L’attractivité exceptionnelle du livret A

Il est indéniable que les Français ont vu leur pouvoir d’achat diminuer de manière drastique ces derniers temps. Les statistiques le prouvent, avec une inflation de 6 % fin 2022, un chiffre alarmant. Compte tenu des circonstances, il est raisonnable de penser que les gens puiseront dans leur épargne d’urgence plus que d’habitude. Cependant, l’économiste français Philippe Crevel a annoncé que de nombreux Français préfèrent économiser leur argent en vue d’une dépense nettement plus onéreuse à l’avenir.

Lorsqu’il s’agit d’un plan d’épargne, le Livret A est généralement l’option privilégiée. Pour souligner l’efficacité de sa hausse de 3 % des taux d’intérêt en février, 6,27 milliards d’euros ont été collectés ce même mois ! Actuellement, plus de 391 milliards d’euros y ont été versés. En outre, l’inflation a entraîné une possible augmentation des plafonds de dépenses du Livret A et du LEP.

Augmentation du plafond du Livret A et du LEP

De plus en plus de personnes placent leur argent sur le Livret A, un produit d’épargne très prisé en France. Malheureusement, son montant le plus élevé se maintient à 22 950 euros depuis le début de l’année 2013. Mais d’après le simulateur de l’INSEE a calculé que le pouvoir d’achat de 22 950 euros en 2013 sera passé à 25 845,86 euros en 2022 en raison de l’inflation, ce qui représente une augmentation considérable !

Ainsi, compte tenu de la crise actuelle, il est impératif de relever le plafond du livret A. Lors de sa candidature à l’élection présidentielle de 2012, François Hollande avait proposé de relever le plafond des revenus exonérés de l’impôt sur le revenu jusqu’à 30 600 euros, mais ce projet a malheureusement été abandonné par la suite. Selon un sondage réalisé par YouGov pour MoneyVox, 67% des Français ont répondu positivement à cette idée. Cet enthousiasme se reflète dans l’envolée des plafonds du Livret A et du LEP.

Lire :  Pourquoi les zones rurales subissent-elles aussi une hausse des prix de l'immobilier ?

Plafond du Livret A et du LEP

Contrairement au Livret A, que tout le monde peut ouvrir, le LEP n’est accessible qu’aux personnes disposant de moyens limités. Pour contrer la pression inflationniste, son taux d’intérêt a atteint le niveau impressionnant de 6,1 %. Malheureusement, le plafond de ce livret limite notre capacité à maximiser son potentiel. Le plafond stagne à 7 700 euros depuis 2002 et, rien qu’en 2021, 43 % des détenteurs de LEP l’ont déjà atteint.

En conséquence, l’économiste Philippe Crevel a suggéré qu’il était possible d’augmenter ce montant jusqu’à 10 000 euros. L’année dernière, la Cour des comptes a corroboré cette affirmation. Pour être précis, les sondages révèlent que 68 % de la population française est favorable au relèvement des plafonds du livret A et du LEP. Une telle augmentation est particulièrement attendue si l’inflation reste extrême.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis