Les permis de construire en chute libre

En mars, le nombre d'autorisations de construire des logements a chuté. Selon le constat publié par le ministère de la Transition écologique ce vendredi, 441 400 permis de construire est délivré en un an.

11,5 % de moins

Suite à la crise de la construction neuve issue de la hausse des coûts de construction et des difficultés d’accès au crédit, une chute de 11,5 % de moins qu’un an auparavant a été constaté. Après avoir atteint un niveau record, les permis de construire sont en chute libre depuis août 2022. D’autant plus qu’ils avaient obtenu un afflux de demandes fin 2021 avant l’entrée en vigueur d’une réglementation environnementale plus stricte. 

 

Impactant les promoteurs et constructeurs qui font état d’une crise. En effet, les coûts de construction ont grimpé durant la guerre en Ukraine, renchérissant le coût des chantiers. Sans compter la hausse rapide des taux d’intérêt suite à la réglementation financière, ce qui a rendu plus difficile l’accès au crédit pour les particuliers. Face à cette situation, les promoteurs choisissent de geler ou d’abandonner des chantiers.

Les maisons individuelles dégringolent

Les maisons individuelles ont eu -32,5 % hors lotissements et -13,8 % pour les lotissements. Toutefois, les logements collectifs restent stables alors que les résidences qui suscitent l’engouement des professionnels progressent de 12,3 %.

 

Le nombre de chantiers qui suit traditionnellement les permis de construire s’est établi à 359 200 sur un an, soit une baisse de 8,3 %.

 

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  Arnaque à la carte de fidélité : des escrocs peuvent vider votre cagnotte en ligne, ne partagez jamais vos informations personnelles

Partagez votre avis