Les modifications à partir du 1ᵉʳ février pour être éligible aux primes de la CAF avec un salaire modeste.

La prime d'activité et le RSA sont deux aides sociales qui s'adressent aux salariés modestes. Elles permettent de compléter les revenus des bénéficiaires et de leur permettre de faire face aux dépenses du quotidien.

Le montant net social

Le montant net social est un montant qui prend en compte les cotisations sociales et patronales, ainsi que les impôts sur le revenu. Il est calculé par l’employeur et transmis à la CAF.

Jusqu’à présent, les salariés modestes déclaraient leurs revenus bruts à la CAF. Avec la nouvelle mesure, ils devront désormais déclarer leur montant net social.

Les modifications à partir du 1ᵉʳ février pour être éligible aux primes de la CAF avec un salaire modeste.

Voir plus : Voici le guide pas à pas pour votre première inscription à la CAF

Les avantages de la réforme

Cette réforme simplifie les démarches pour les salariés modestes. Ils n’auront plus besoin de calculer eux-mêmes leur montant net social.

En outre, la réforme devrait permettre à davantage de personnes d’accéder à la prime d’activité et au RSA. En effet, le montant net social est généralement inférieur au montant brut.

Lire aussi : CAF : nouvelles mesures pour les jeunes pour lutter contre la précarité

Les conditions d’éligibilité

Les conditions d’éligibilité à la prime d’activité et au RSA restent inchangées.

Pour bénéficier de la prime d’activité, les salariés doivent :

  • Avoir un revenu d’activité inférieur à un certain plafond
  • Avoir des charges prises en compte par la prime d’activité

Pour bénéficier du RSA, les personnes doivent :

  • Avoir un revenu d’activité inférieur à un certain plafond
  • Avoir des ressources inférieures à un certain plafond

Explorez également : En 2024, les virements de la CAF pour le RSA, l’AAH, l’APL, seront décalés à trois occasions, informez-vous sur ces dates

La modification du montant de référence pour les déclarations de ressources des salariés modestes est une mesure positive. Elle simplifie les démarches et devrait permettre à davantage de personnes d’accéder à la prime d’activité et au RSA.

Lire :  Aspa : montant du minimum vieillesse en 2023
Afficher Masquer le sommaire

1 avis sur « Les modifications à partir du 1ᵉʳ février pour être éligible aux primes de la CAF avec un salaire modeste. »

  1. Bonjour, les salariés modestes déclaraient plutôt leur net avant impôt, montant bien inférieur au brut mais aussi au net social, le net social comprend d’autres éléments, ou plutôt avantage comme des cotisations employeur facultatif (prévoyance par exemple)qui viennent faire baisser le montant de la prime d’activité, finalement, on y perd plus qu’on y gagne, sans parler de certains éléments entrant dans le brut, non soumis aux cotisations et non soumis à l’impôt qui sont désormais déclarés et pris en compte par la CAF, alors non, le net social pénalise aussi les plus modestes

    Répondre

Partagez votre avis