Les conditions de revenus pour bénéficier des versements mensuels de la CAF

Dans cet article, nous allons vous présenter les plafonds à respecter pour bénéficier des versements mensuels de la CAF. Il est important de souligner que les aides de l'Etat ne doivent pas être négligées, en particulier en période d'inflation.

Augmentation de la prestation sociale

En 2022, les fraudes aux aides sociales ont causé une perte de 5,5 milliards d’euros, selon le ministère des Comptes publics, contre 4,4 milliards en 2021. Cependant, malgré cela, le gouvernement a décidé d’augmenter le plafond des prestations sociales pour compenser l’augmentation des prix. Le plafond a ainsi été revalorisé de 1,6% en janvier dernier. Les aides quant à elles ont été revalorisées de 1,53% depuis le 1er avril 2023.

Les allocations chômage ont connu une augmentation de 1,9% en avril. D’après le site Service-public, cette augmentation correspond à la variation annuelle moyenne des prix à la consommation, hors tabac, de l’année civile choisie comme référence.

 

Les seuils de revenus à respecter pour bénéficier des versements annuels de la CAF

Les plafonds de revenus pour l’attribution des aides sociales varient en fonction du nombre d’enfants à charge. Ainsi, pour une famille avec deux enfants, la limite de revenu à ne pas dépasser pour accéder à la tranche 1 est fixée à 71194 euros, tandis que pour les tranches 2 et 3, elle est de 94893 euros. En revanche, pour une famille avec trois enfants à charge, le plafond est de 77126 euros pour la tranche 1 et de 100825 euros pour les tranches 2 et 3.

Ensuite, pour une famille ayant 4 enfants, il est impératif de respecter un plafond de revenus de 83058 à 106757 euros pour la tranche 1. De plus, pour chaque enfant supplémentaire, il suffit d’ajouter 5932 euros pour les trois tranches.

 

Fin de l’échéance de l’allocation familiale

Il est important de noter que les allocations familiales sont destinées aux personnes ayant au moins deux enfants de moins de 20 ans à charge. Leur versement est mensuel et leur montant dépend de plusieurs facteurs, tels que les revenus, le nombre d’enfants à charge et leur âge respectif.

Lire :  La CAF : en cas de séparation, automatise la gestion des indemnités alimentaires

Le versement des allocations cesse dès le mois où les conditions requises ne sont plus remplies, notamment lorsque l’enfant atteint ses 20 ans. Pour effectuer une demande, il est possible de s’adresser à la CAF de la commune ou à la MSA.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis