Le lean management : définition et principes

par | 13/06/2019 | Business

Vous avez probablement déjà entendu parler du « lean management » mais peut-être que vous ne savez pas exactement à quoi cela correspond. C’est pourquoi j’ai décidé de consacrer cet article au lean management. C’est un concept de plus en plus répandu dans le monde des affaires notamment grâce aux valeurs fondamentales et à l’impact positif qu’il peut avoir sur la performance globale des entreprises. Il est devenu un véritable outil de management universel !

Définition du lean management 

Il s’agit d’une technique développée dans le but de minimiser le gaspillage du processus et de maximiser la valeur du produit ou du service pour le client, sans compromettre la qualité. Il consiste également à améliorer continuellement les processus de travail, les objectifs et les personnes.

Le lean management trouve sa source dans le Toyota Production System des années 40. Toyota a réussi à réaliser des améliorations significatives en termes de productivité, d'efficacité, de temps de cycle et de rentabilité en appliquant ce qui est devenu l’ancêtre du lean management (source). Grâce à cet impact notable, la pensée Lean s'est répandue dans de nombreuses industries et a évolué vers 5 principes de base :

Identifier la valeur

Qu'est-ce que chaque entreprise s'efforce de faire ? Offrir un produit/service qu'un client est prêt à payer. Pour ce faire, une entreprise doit ajouter de la valeur définie par les besoins de ses clients. La valeur réside dans le problème que vous essayez de résoudre pour le client. Plus spécifiquement dans la partie de la solution que votre client est activement disposé à payer. Toute autre activité ou procédé qui n'apporte pas de valeur au produit final est considéré comme un déchet. Vous devez donc d'abord identifier la valeur que vous voulez livrer, puis passer à l'étape suivante.

Cartographier la chaîne de valeur

C'est le moment où vous avez littéralement besoin de mapper le flux de travail de votre entreprise. Elle doit inclure toutes les actions et les personnes impliquées dans le processus de livraison du produit final au client. Ce faisant, vous serez en mesure d'identifier les parties du processus qui n'apportent aucune valeur.

L'application du principe Lean de la cartographie de la chaîne de valeur vous montrera où une valeur est générée et dans quelle proportion différentes parties du processus produisent ou non de la valeur.

Une fois votre chaîne de valeur cartographiée, il vous sera beaucoup plus facile de voir quels processus appartiennent à quelles équipes et qui est responsable de mesurer, d'évaluer et d'améliorer ce processus. Cette vue d'ensemble vous permettra de détecter les étapes qui n'apportent pas de valeur et de les éliminer.

Création d'un workflow continu

Après avoir maîtrisé votre chaîne de valeur, vous devez vous assurer que le flux de travail de chaque équipe reste fluide. Gardez à l'esprit que cela peut prendre un certain temps. Le développement d'un produit ou d'un service implique souvent un travail d'équipe transversal. Des goulots d'étranglement et des interruptions peuvent apparaître à tout moment. Cependant, en divisant le travail en lots plus petits et en visualisant le flux de travail, vous serez en mesure de détecter et de supprimer facilement les obstacles au processus.

Créer le flux

Disposer d'un flux de travail stable est la garantie que vos équipes peuvent exécuter les tâches de travail beaucoup plus rapidement et avec moins d'efforts. Cependant, afin de sécuriser le flux de travail stable, assurez-vous de créer un système de traction.

Cela vous permet d'optimiser la capacité des ressources et de fournir des produits/services uniquement s'il y a un besoin réel. Sans une demande réelle le risque est grand que des outputs se transforme en gaspillage de ressources.

Chercher la perfection et l’amélioration continue

Après avoir parcouru toutes les étapes précédentes, vous avez déjà construit votre système de gestion Lean. Cependant, n'oubliez pas de faire attention à cette dernière étape, probablement la plus importante. Rappelez-vous que votre système n'est pas isolé et statique. Des problèmes peuvent survenir à n'importe laquelle des étapes précédentes. C'est pourquoi vous devez vous assurer que les employés à tous les niveaux participent à l'amélioration continue du processus. Il existe différentes techniques pour encourager l'amélioration continue. Par exemple, chaque équipe peut organiser une réunion quotidienne pour discuter de ce qui a été fait, de ce qui doit être fait et des obstacles possibles. Un moyen simple d'améliorer les processus au quotidien.

Lors de la mise en place d’un système de lean management, différents intervenants viennent jouer un rôle notamment les clients (grâce à leurs avis), les employés (base de l’organisation) et bien évidemment l’organisation (pour la gestion et répondre aux exigences des clients)

Comme vous pouvez constater le Lean vient du fait qu'il se concentre sur l'amélioration de chaque aspect d'un processus de travail en impliquant tous les niveaux de hiérarchie de l'entreprise. En appliquant le système du Lean management, vous pourrez réduire vos activités inutiles ou non productives, améliorer votre productivité et votre efficacité, permettre à vos employés se concentrer sur la création de valeur et enfin vous pourrez utiliser vos ressources d’une meilleure façon.  Cependant, le lean management n’est pas parfait, il encontre parfois certaines limites telles qu'une faible productivité, un temps de cycle prolongé et une organisation coûteuse.