Le montant a payé en plus suite à l’augmentation de taxe en 2023

Une augmentation de taxe a été prévue cette année 2023, ainsi tout ce qui ont pour projet de construire un abri dans le jardin, une terrasse ainsi qu'une piscine devront payer la taxe d'aménagement. Découvrez les nouveaux tarifs de cette taxe ?

Taxe en hausse

Dès le 1 er mars 2012, le taxe d’aménagement a été mis en place afin de mettre au profit la commune ou l’établissement public de coopération intercommunale ainsi que du département. Ainsi, ceux qui ont pour objectif d’aménager leur jardin devront en acquitter dans le but d’obtenir une autorisation de construire. Toutefois, la taxe abri de jardin a connu une importante hausse, de quoi en faire parler.

Les travaux envisagés grâce au paiement de la taxe d’aménagement

La taxe d’aménagement sert à financer les équipements publics tels que les réseaux ou voiries pour les futures constructions et les aménagements. Le versement de cette taxe contribuera aux travaux de construction, de reconstruction ainsi que d’agrandissement d’un bâtiment. En plus d’aménagement ou installation par exemple de parking extérieur ou autres. Ainsi que de changement de la destination, que ce soit exploitation agricole et forestière, habitation, commerce et activités de service, équipements d’intérêt collectif et services publics, autres activités des secteurs secondaire ou tertiaire

 

Payer la taxe d’aménagement permettra ainsi d’obtenir une autorisation comme un permis de construire, un permis d’aménager ainsi que d’une déclaration préalable de travaux. Le refus de payer cette taxe représentera une infraction.

Le nouveau taxe d’aménagement

D’après le site servicepublic.f, le nouveau tarif de la taxe sera donc à 886 euros le m² hors Île-de-France alors que c’était à 820 euros en 2022. Quant à 1004 euros le m² en Île-de-France, bien que c’était à 929 euros en 2022.

 

Afin de calculer la valeur taxable, il faut d’abord calculer par m2 de surface, ainsi le calcul peut se faire par unité s’il s’agit d’un aménagement, ainsi des pourcentages sont appliqués à la valeur définie. En tout cas, le taux annuel de la part communale peut s’avérer de 1 % à 5 % et peut même aller jusqu’à 20 % pour d’autres secteurs.

Lire :  Pension de retraite : une bonne nouvelle vous attend le 09 février!

 

Pour avoir la somme exacte, il suffit de visiter le site du ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis