Le crédit immobilier reprend petit à petit

Ce lundi, la Banque de France a publié une étude qui révèle que la production de crédit immobilier reprend petit à petit. Toutefois, les taux de crédit sont revenus à leurs niveaux de 2016.

Taux d’usure à 4 %

Suite aux taux d’usure maximum, la banque n’a pas pu prêter. Cependant, après avoir revu tous les mois depuis janvier, le taux a pu s’établir à 4 % en mars pour les prêts de 20 ans et plus. D’ailleurs, la banque a révélé ce lundi que la production des crédits à l’habitat se stabilise. 

 

La part des nouveaux crédits à l’habitat s’établit à 15,8 milliards d’euros en janvier, après 15 milliards en décembre. Il s’avère que le montant des nouveaux crédits est allé à 17 milliards d’euros en février.

Taux d’intérêt en hausse

Quant aux taux d’intérêt, ils poursuivent les remonter progressive et ordonnée avec un taux à 2,20 % en moyenne hors frais et assurances. D’après la Banque de France, ces taux n’avaient pas été atteints depuis janvier 2016 et seraient bien plus hauts qu’en février. 

 

La CSA a indiqué que sur les prêts à 25 ans, les taux de crédit immobilier dépassent 3 % pour les trois quarts des emprunteurs, pouvant même aller jusqu’à 3,50 %. Les prêts de 20 ans quant à eux ont aussi franchi la barrière des 3 % pour la moitié des emprunteurs.

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  Refus d'obtempérer : découvrez maintenant les faits les plus graves en hausse entre 2016 et 2023 !

Partagez votre avis