Le crédit d’impôt pour frais de garde de jeunes enfants en haussé

Pour les parents, c'est une bonne nouvelle puisque le plafond des dépenses ouvrant droit au crédit d'impôt pour la garde de jeunes enfants a été révélé par la loi de finances pour 2023.

600 euros de plus

Les parents bénéficient d’un crédit d’impôt égal à 50 % des dépenses supporté par la garde hors du domicile des enfants âgés de moins de 6 ans au 1 er janvier de l’année d’imposition. 

 

Concernant les impôts déclarés en 2023, le plafond est porté de 2 300 à 3 500 euros. Le crédit d’impôt atteint 1 750 euros par enfant, au lieu de 1 150 euros avant la hausse de 600 euros. En cas de résidence alternée, le montant maximal du crédit alternée, le montant maximal du crédit d’impôt sera de 875 euros par parent.

Les frais de garde

Les salaires et les cotisations salariales versées pour la garde durant l’année d’imposition, ainsi les dépenses sont éligibles à l’avantage fiscal. Quant aux frais de nourriture, cantine, les suppléments pour activités extérieure sont exclus. En ce qui concerne, les aides versées par la CAF et par l’employeur doivent aussi être déduites. 

 

Depuis, la mise en place de la déclaration en ligne, envoyer les justificatifs n’est plus nécessaires, mais il vaut mieux les conserver en cas de contrôle.

Une garde hors domicile

La garde de l’enfant devra d’ailleurs se faire en dehors du domicile du contribuable, en crèche, en garderie de l’école ou préscolaire, dans un centre de loisirs ou en garde à domicile chez une assistance maternelle agréée. 

 

Dans le cas où une personne vient à garder son enfant chez lui, il bénéficie d’un crédit d’impôt services à la personne pour un salarié à domicile.

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  Impôts : une amende à payer si vous ne remplissez pas cette déclaration en ligne

Partagez votre avis