Comment créer une landing page ?

par Mise à jour le 29/09/2019Business

              S’il y a bien une chose sur laquelle tous les e-commerçants seront d’accord, c’est bien sur le fait qu’une landing page est un élément incontournable d’un tunnel de vente, et que négliger celle-ci aura des conséquences désastreuses sur l’ensemble de vos ventes.

Ainsi, il est plus que primordial de prendre le temps de bien réfléchir à comment créer une landing page parfaite. C’est probablement l’un des éléments les plus importants de votre tunnel de vente, alors ne commettez pas l’erreur de le bâcler !

Bien que la plupart des e-commerçants ait pleinement conscience de tout cela, nombreux sont ceux qui soit ne travaillent pas assez leur landing page, soit ne s’y prennent pas de la bonne façon.

De ce fait, nous avons décidé de consacrer un article entier à ce sujet. Nous allons en effet voir et comprendre quelle est la « recette miracle » d’une landing page qui convertit.

D’ailleurs, tous les conseils que vous pourrez lire dans la suite de cet article sont valables que vous souhaitez obtenir plus de leads, ou si vous souhaitez vendre directement grâce à votre landing page !

En réalité, vous comprendrez vite qu’avec une landing page « type », nous serons capables de fabriquer des dizaines de milliers de landing pages différentes pour des dizaines de milliers de marchés différents.

Nous commencerons par voir que le tout premier élément qui devra attirer toute votre attention sera la structure de votre landing page. Et pas de panique, nous vous donnerons la structure de vente idéale à recopier à l’infini !

Ensuite, nous vous donnerons quelques conseils précieux basés sur des expériences 100 % empiriques (notamment avec de l’A/B testing) sur le visuel de plusieurs éléments de vos landing pages. Cette partie sera bien cependant bien moins conséquente que la précédente.

Alors concentrez-vous bien, car vous une fois que vous aurez assimilé tout ce que vous pourrez lire ci-après, vous n’aurez plus jamais le moindre problème de conversion sur vos landing pages !

I)                    La structure de votre landing page

Comme nous vous l’avons dit dans l’introduction, le plus important dans une page de vente ou une page de capture, c’est la structure de celle-ci.

En réalité, la structure d’une page doit correspondre au chemin psychologique que parcourra votre lecteur, prospect ou potentiel client.

Ainsi, il suffira pour vous d’agencer les différents modules de votre landing page de façon à ce que chaque partie de votre page fasse tomber une barrière mentale de votre cible.

Mais lançons-nous tout de suite dans le vif du sujet.

1)      Création d’un lien de confiance

              La première chose que vous devrez faire lorsque vous serez en train de créer votre landing page, c’est de créer une section où vous créerez un lien avec votre cible.

Le but ici est que celle-ci se dise inconsciemment « celui qui a écrit ça et moi nous ressemblons, puisqu’il sait ce que je ressens ».

Pour parvenir à cela, votre première section de votre landing page devra décrire l’état actuel de votre cible (sa situation au moment où il lit ces lignes). Vous devrez mettre l’accent sur les problèmes qu’il rencontre et qui l’ont poussé à lire votre landing page.

Par exemple, si vous vendez des cours de guitare en ligne, vous devrez impérativement commencer par dire « Vous êtes passionné de guitare, mais votre niveau stagne ? », « Vous souhaitez monter un groupe, mais vous ne savez pas improviser à la guitare ? » ou encore « Vous commencez tout juste la guitare, et vous souhaitez vous améliorer très rapidement ? ».

Encore une fois, il s’agit ici de rappeler au lecteur pourquoi il parcourt votre page, et de le rassurer en lui prouvant qu’il est au bon endroit. Nous vous conseillons de présenter cette section sous forme d’une liste à puces qui listerait tous les problèmes de votre cible.

2)      La présentation de votre produit

              Une fois cela fait, viendra le moment où vous devrez présenter votre produit. Ici, il s’agira d’être honnête (oubliez les formules du type « Devenez une star de la musique en seulement 10 heures ! », il n’y a rien de pire que de penser que l’on se fait arnaquer sur le web.

De ce fait, présentez votre ou vos offres clairement, sans apporter trop de sensationnel et sans en faire trop. Votre cible appréciera cela.

1)      Le storytelling, ou l’un des meilleurs arguments de vente

              La prochaine étape consistera à renforcer le lien déjà existant (grâce à la première section) entre vous et votre cible. Vous devrez donc parler de vous. Idéalement, si vous possédez un blog ou une entreprise très personnalisée, ajoutez une photo de vous serait une excellente idée.

Sinon, contentez-vous de parler de l’histoire de l’entreprise, tout en prenant garde à toujours « coller » à l’histoire de votre client type, de façon à ce qu’il se reconnaisse en vous/votre entreprise.

À ce stade, votre cible se sera clairement identifiée à vous, à votre histoire ainsi qu’à votre service ou produit. Il est donc temps de lui annoncer le prix de votre prestation/produit.

2)    L’annonce du prix de votre produit/service

              Et oui ! Avant cette étape, vous n’avez pas à annoncer un prix. Vous devez faire saliver la personne en lui vantant les mérites de ce que vous lui proposez, ainsi qu’en lui faisant comprendre que la situation dans laquelle elle est, vous vous y trouviez il n’y a pas si longtemps que cela.

En ce qui concerne le prix, n’oubliez pas : un professionnel ne doute jamais de ses prix !

Ainsi, vous n’avez pas besoin de justifier ces derniers ; tout ce que vous avez écrit dans votre landing page jusque-là parle de lui-même. Contentez-vous donc d’annoncer vos prix clairement et simplement.

3)      La preuve de confiance

              La dernière chose qu’il manque à votre landing page, c’est une preuve de confiance. Bien que convaincu par votre offre, le lecteur aura toujours cette petite voix qui lui insufflera que tout achat sur le web est dangereux.

De ce fait, la prochaine et dernière partie de votre landing page devra être dédiée aux avis clients. N’oubliez jamais ici que créer de faux avis clients est interdit par la loi, et que vous pourriez être poursuivi pour cela.

Et puis comme nous vous l’avons de toutes façons dit ; l’honnêteté est le meilleur des arguments de vente.

I)               Quelques conseils bonus

              Maintenant que vous pouvez recopier ce système à l’infini, il est temps de vous donner quelques conseils esthétiques qui ont fait leurs preuves.

D’abord, sachez que la couleur de vos boutons devra en général être orange clair/vert. Ces deux couleurs sont en effet associées à la confiance, et poussent statistiquement plus à l’action que d’autres.

Ensuite, il est également statistiquement prouvé qu’arrondir les bords de ses boutons augmenterait légèrement le taux de conversion, alors ne vous en privez pas (ce n’est pas révolutionnaire, mais c’est toujours bon à prendre !).

Enfin, si votre page est longue, n’hésitez pas à placer plusieurs appels à l’action tout au long de celle-ci. Pensez en effet aux lecteurs sur smartphones (qui sont plus nombreux que ceux sur ordinateurs classiques) qui devront descendre tout en bas de la page pour enfin pouvoir passer à l’action. Facilitez-leur le travail !

              Cet article à propos des landing pages est à présent terminé. Nous espérons qu’il vous permettra de construire de réelles machines à conversions, et qu’il vous aura aidé à bâtir une affaire rentable sur le web !

À très vite pour de nouveaux articles autour du webmarketing et du business