Lady Diana (Secrets d’histoire) : Elle aurait eu un frère

Secrets d'histoire propose une édition spéciale consacrée à la princesse Diana, décédée il y a 25 ans. C'est l'occasion d'explorer la vie de la jeune femme qui a conquis tant de cœurs à travers le monde.

La princesse Diana aurait 62 ans le lundi 29 août 2022. Malheureusement, le 31 août 1997, la Princesse de Galles a été tuée dans un accident de voiture sous le pont de l’Alma à Paris. Pour célébrer Lady Di, France 3 a diffusé un épisode inédit de Secrets d’histoire : Diana, cette illustre inconnue, dans lequel Stéphane Bern revisite sa vie étonnante.

Elle était une jeune femme inconnue, jusqu’à ce qu’elle accède à la gloire et devienne l’une des femmes les plus célèbres du monde. Elle sera aimée de tous au point d’être considérée comme « la princesse des cœurs ». Elle a désespérément besoin d’amour. Son mariage ne fonctionne pas comme elle l’espérait. Le prince Charles ne l’aime pas et préfère la compagnie de sa maîtresse Camilla Parker Bowles. La princesse de Galles n’a pas hésité à affronter son adversaire afin de sauvegarder sa famille, son mariage et ses enfants. En vain. Ce récit évoque un sentiment qu’elle nourrit depuis longtemps.

Comme une intruse

La mère de William et Harry n’a jamais vraiment connu une vie de famille stable. Ses parents se disputaient constamment jusqu’au jour où sa mère a finalement quitté la maison. L’abandon lui causera de la culpabilité pour le reste de sa vie. “Diana n’a pas eu de chance quand elle est née parce que ses parents avaient perdu un bébé. […] Ce décès avait profondément marqué le couple Spencer à l’époque,” explique le journaliste Philip Turtle. Les Spencer ont eu trois filles d’affilée, ce qui fait qu’ils n’ont pas eu de fils pour hériter de leurs biens.

Lire :  Juju FitCats se confie sur sa relation "pas évidente" avec Tibo InShape

Diana s’est toujours considérée comme l’intruse, car elle savait que sa famille était désespérée d’avoir un garçon,” explique son biographe Andrew Morton. “Ils ont eu une fille, ce qui est surprenant car ils n’avaient même pas envisagé la possibilité d’avoir une fille. Ils n’avaient que des noms de garçons sur leur liste.” Après cela, les Spencer ont eu un fils nommé Charles, qui était très proche de Diana. Ce sentiment d’être un étranger est devenu une partie de son identité.

 

Partagez votre avis