La tromperie controversée de Charlène de Monaco

Les connexions illicites de Charlène de Monaco : le potentiel d'un scandale royal se profile à l'horizon.

Le tabloïd britannique “The Sun” a déclenché une frénésie médiatique en révélant que l’union de la princesse Charlène de Monaco et du prince Albert était mise à l’épreuve par la liaison extraconjugale qu’elle aurait eue avec le magnat russe Vladislav Doronin. Des sources proches du couple auraient divulgué l’information, provoquant un tollé dans les milieux européens et internationaux.

Cette histoire déchirante a été ressuscitée par les médias espagnols. Le magazine populaire Ici Paris a cité son prince russe comme source d’information.

Depuis plus de dix ans, Charlène de Monaco est la première dame monégasque. On dit que leur relation a commencé alors qu’elle résidait en Suisse dans un centre destiné à traiter son épuisement physique et psychologique.

L’annonce a provoqué une onde de choc dans les communautés royalistes, la Maison des Grimaldi restant silencieuse sur cette affaire. Des affirmations anonymes rapportées par un tabloïd britannique suggèrent que Charlène de Monaco a cherché du réconfort auprès de Vladislav Doronin alors qu’elle aurait connu des turbulences avec le Prince Albert.

Ce scandale pourrait potentiellement mettre encore plus à mal le mariage déjà fragile du prince et de la princesse de Monaco. De plus, ce milliardaire retors est un confident du Prince Albert lui-même et aurait été chargé de s’occuper de sa compagne en son absence.

Lire :  David Guetta partage une rare photo de ses enfants à Ibiza

Partagez votre avis