Malgré l’envolée des prix, les Français ne boudent pas les chocolats de Pâques !

La période de Pâques est synonyme de chocolat pour de nombreux Français. Cette année, malgré une augmentation significative des prix, cette tradition n’a pas perdu de son éclat. NielsenIQ révèle que les ventes en volume ont légèrement augmenté. Une hausse de 0,5% qui témoigne de l’attachement profond à cette coutume.

La tradition plus forte que l’inflation

Face à l’inflation, les traditions semblent tenir bon. Les prix des chocolats de Pâques ont grimpé de 6,5% cette année. Une situation préoccupante pour les consommateurs. Pourtant, ils n’ont pas renoncé à leurs achats. La légère croissance des ventes en volume montre leur résilience. C’est une preuve que les moments de joie et de partage sont privilégiés, malgré les contraintes économiques.

L’inflation a même contribué à une augmentation du chiffre d’affaires du secteur. Avec une croissance de 6,9%, elle reflète une consommation soutenue. Les Français sont prêts à dépenser plus pour maintenir leurs traditions. Cette tendance suggère que les valeurs familiales et festives priment sur les considérations financières.

Parcourez aussi : Vrai ou faux : le passage à l’heure d’été permet-il réellement d’économiser de l’électricité ?

Une préférence pour les chocolats adultes

Cette année, les chocolats destinés aux adultes ont particulièrement séduit. Leur vente a augmenté de 8,7% en volume et de 11,8% en valeur. Cette tendance indique un changement dans les habitudes de consommation. Les adultes cherchent à se faire plaisir, optant pour des produits de qualité supérieure.

Contrairement, les chocolats pour enfants ont vu leurs ventes baisser en volume. Cette diminution de 1,7% pourrait s’expliquer par une hausse plus marquée des prix. Les parents semblent plus réticents à acheter des chocolats plus chers pour leurs enfants. Ce choix reflète peut-être une volonté de privilégier la qualité à la quantité.

Lire :  Quelle est la nouvelle règle de la CAF va bouleverser la vie des Français à l'étranger ? Découvrez-la maintenant !

Malgré l'envolée des prix, les Français ne boudent pas les chocolats de Pâques !

Explorez également : Quel est le prix du stère de bois en cette quatrième semaine de janvier 2024 ?

Les incontournables de Pâques

Les Ferrero Rocher dominent les ventes avec leur version 375g. Ils ont été les champions incontestés de la saison, avec 419,5 tonnes vendues. Cette préférence pour Ferrero Rocher souligne une attirance pour les classiques. Les consommateurs apprécient leur goût unique et leur qualité constante.

Lindt Lapin Or et Kinder Schokobons complètent le podium. Ces produits bénéficient d’une forte notoriété et d’une image de qualité. Leur succès prouve que, même en période d’inflation, les Français ne lésinent pas sur la qualité. Ils choisissent des marques reconnues pour leurs moments de fête.

Vous devez lire aussi : Total célèbre ses 100 ans : Comment profiter de 100€ offerts à la pompe et sur l’électricité !

Malgré les défis économiques, la tradition des chocolats de Pâques reste bien ancrée en France. Les consommateurs privilégient la qualité et les traditions, même si cela implique de dépenser un peu plus. Cette période festive reste un moment privilégié, célébré avec gourmandise et convivialité.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis