Kev Adams : son grand-père lui a transmis l’amour de la scène

Humoriste et acteur à la fois, Kev Adams a connu un grand succès grâce à sa série Soda. Pourtant, derrière ce grand artiste, il y a son grand-père qui lui a transmis sa passion de la scène.

Kev Adams, à l’affiche de plusieurs films

Connu surtout comme étant un humoriste, Kev Adams s’est intéressé au cours de théâtre dès son plus jeune âge. À seulement l’âge de 9 ans, il a eu la chance de jouer dans le film Cours toujours, c’est alors que le jeune Kevin Smadja se lance à la conquête de nouvel rôle. En enchaînant les castings, il a aussi enchainé l’échec. À ses 16 ans, en s’orientant vers l’humour, il écrit ses premiers sketchs et commence à se produire en public. La chance lui sourit en 2009, Anne Roumanoff lui propose d’assurer sa première partie et celle de Gad Elmaleh. 

Quant à ses débuts dans le cinéma, M6 lui offre l’opportunité de créer sa propre série Soda où il endosse le rôle principal. Un vrai succès, le jeune homme commence à avoir des propositions de plusieurs rôles, surtout doubler des personnages de films d’animation. En incarnant Boulard dans Les Profs, il se fait repérer pour jouer des rôles principaux dans certains films. 

Son grand-père a joué un rôle dans son envie de faire de la scène

Actuellement, Kev Adams entame son cinquième spectacle intitulé Miroir, quatre ans après Soix dix Ans. Ce 27 novembre, Kev Adams a été l’invité de Laurent Delahouse dans 20 h 30 le dimanche. Durant son interview, le jeune homme se confie sur son grand-père, qui a été l’un de ses motivations pour monter sur scène. Pour Kev Adams, raconter des histoires est le plus important et son amour des histoires lui a été transmis par son grand-père.

Ce dernier faisait des spectacles de rue en Tunisie où il jouait de la mandoline. De quoi en faire rêver l’acteur, il confie par la suite que ses grands-pères étaient des sources d’inspiration directes pour lui. Son autre grand-père décédé pendant la pandémie lui a inspiré le scénario du film Maison de retraite. Kev Adams confie que durant la covid, il a réalisé que les personnes âgées était mis à l’abandon. En se reconnectant avec eux, il a su que ces derniers sont pleins d’histoires.

Lire :  Inès Reg et Anaïs remporte l’édition duo de choc de Pékin Express
Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis