Johnny Depp de nouveaux faits : Utilisation de sédatif pour contrôler son ex-femme

De nouveaux rebondissements sur l'affaire Johnny Depp et Amber Heard. L'acteur aurait donné un sédatif à son ex-femme pour arriver à ses fins, selon un nouveau rapport.

La nouvelle pourrait relancer la polémique autour du mariage tumultueux du couple.

En 2016, Amber Heard a accusé son ex-mari, Johnny Depp, de violences conjugales et a demandé le divorce. L’affaire a fait les gros titres dans le monde entier et a donné lieu à une longue bataille juridique.

Maintenant, un nouveau rapport a émergé qui affirme que la star de Pirates des Caraïbes a donné à son ex-femme un sédatif afin de la contrôler.

L’allégation provient d’un livre à paraître du journaliste britannique Dan Wootton, qui a parlé à l’ami proche de Heard, iO Tillett Wright, pour le projet.

Selon Wright Johnny Depp donnait du sédatif à Heard quand il voulait “faire ce qu’il voulait avec elle”

Amber m’a dit que Johnny lui apportait souvent des pilules qu’il disait être des vitamines, mais elle soupçonne qu’il s’agissait en fait d’une sorte de sédatif“, a déclaré Wright.

Elle les prenait et la prochaine chose qu’elle savait, elle se réveillait et c’était le matin, et elle n’avait aucun souvenir de ce qui s’était passé la nuit précédente

Wright a également affirmé que Depp buvait souvent beaucoup et consommait des drogues, ce qui le conduisait à devenir “une personne différente”

“Il pouvait être l’homme le plus doux et le plus aimant du monde lorsqu’il était sobre, mais lorsqu’il buvait ou se droguait, il était une personne différente”, a-t-elle déclaré.

“Il devenait en colère et violent, et c’est là que les problèmes commençaient”

Lire :  Nathalie Marquay : Petite anecdote sur Jean-Pierre Pernaut !

Cette nouvelle allégation intervient quelques semaines après le procès en diffamation contre Heard, dans lequel il l’accusait de mentir sur les allégations de violence domestique.

L’actrice fait actuellement appel du verdict.

Témoignage accablant tenu secret

Si la nouvelle allégation est vraie, elle pourrait avoir un impact significatif sur l’affaire, car elle suggérerait que Depp était prêt à utiliser des drogues pour contrôler son ex-femme.

Le témoignage d’Ellen Barkin n’a jamais été diffusé lors du procès de Johnny Depp pour diffamation à l’encontre de son ex-femme Amber Heard, bien qu’il ait été largement médiatisé à l’époque. Dans les 6 000 pages de documents judiciaires dévoilés ce week-end, le témoignage de Barkin est inclus comme preuve contre Depp.

Dans son témoignage, Ellen Barkin affirme que Depp était constamment ivre et qu’il était violent verbalement. L’acteur serait un homme jaloux et colérique. L’accusant de l’avoir trompé, il aurait jeté une bouteille contre le mur. C’est après cette nuit qu’ Ellen Barkin a décidé de mettre fin à leur relation.

Le divorce du couple a été finalisé en 2017, mais leur bataille juridique se poursuit depuis.

Partagez votre avis