Inflation : quel abonnement choisir pour son électricité ?

À partir du 1 er février, les prix de l'électricité vont faire un bond, toutefois, il est possible de réaliser des économies sur sa facture d'énergie. Cela par le choix de l'abonnement adéquat pour son électricité.

Les prix de l’électricité vont augmenter

Suite à la crise énergétique, les prix de l’électricité vont hausser de 15 % dès le 1 er février. Ce qui conduit de nombreux Français à trouver des solutions en vue de réaliser des économies. Cependant, cela varie selon les options de consommations choisies, et donc il est possible d’atténuer sa facture d’électricité. D’ailleurs, il existe trois options qui sont : la base, heures pleines ou heures creuses et Tempo.

L’offre de base

D’après Capital, l’offre de base est la plus choisie, soit par plus de 50 % des clients d’EDF. Grâce à cette option, le tarif du kWh d’électricité reste le même peu importe l’heure ou les jours de consommation comme l’indique le fournisseur d’énergie. Ainsi, cette option peut convenir aux foyers peu consommateurs d’appareils électroménagers.

L’option heures creuses

Cette fois, le tarif de l’électricité est profitable pendant huit heures par jour qui est généralement située entre 12 h et 17 h et entre 20 h et 8 h. Néanmoins, ces heures creuses varient selon les communes et sont 25 % moins chères que celle du tarif base. C’est l’option idéale pour ceux qui possèdent plusieurs appareils électriques ou ceux qui utilisent l’électricité pendant les créneaux d’heures creuses.

L’option Tempo

L’option Tempo fait évoluer le prix du kWh selon le jour de la semaine et l’heure de la journée. D’ailleurs, l’offre propose des jours bleus ou des jours rouges en heures creuses et en heures pleines. Cette option sera donc adaptée pour les foyers qui disposent d‘un abonnement d’électricité de 9 kVA au minimum et d’un système de chauffage alternatif. Ainsi, c’est plus avantageux si un logement n’est pas chauffé à l’électricité.

Lire :  L'électricité dans le monde : voici les tendances et les évolutions

 

Le tarif appliqué en heure pleine quand le réseau est en tension est de 56,86 centimes d’euros par kWh, soit quatre fois plus que l’option base. D’après EDF, ceux qui parviennent à limiter leurs usages, les souscripteurs de Tempo réalisent en moyenne 15 % d’économie. Et le consommateur est prévenu la veille du tarif appliqué.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis