Inflation : augmentation des prix de 6 % en janvier

Au début de cette année, les faits de l'inflation en France ont légèrement accéléré, atteignant 6 % sur les douze derniers mois, d'après l'estimation publiée ce 31 janvier par l'Insee. Cela due à l'accélération des prix de l'alimentation et de l'énergie de ce mois-ci.

Une légère accélération

Suivant la première estimation publiée ce mardi 31 janvier par l’Insee, le taux de l’inflation a atteint 6 % sur un an après 5,9 % en décembre. Ainsi, la hausse des prix à la consommation s’est un peu accélérée en janvier. 

 

« Cette légère hausse de l’inflation serait due à l’accélération des prix de l’alimentation et de ceux de l’énergie » ayant une augmentation de 13,2 % et de 16,3 % sur un an, comme l’a affirmé l’Institut national de la statistique et des études économiques.

 

D’ailleurs, les prix de l’énergie rebondiraient aussi suite à la hausse des prix des produits pétroliers. Causant la fin des remises sur les carburants et des prix du gaz.

La hausse des prix

À l’occasion du 1 er janvier 2023, la remise à la pompe qui a été de 10 centimes d’euros par litre a pris fin. De plus, le plafonnement à 4 % de la hausse du prix du gaz au profit d’un plafonnement à 15 % en 2023. Alors que les prix de l’énergie avaient progressé de 15,1 % sur un an en décembre, tandis qu’en janvier 2022, c’était 19,9 %.

 

Pour les produits alimentaires, la hausse des prix a augmenté en janvier, que ce soit pour les produits frais qui est de +9,8 % sur un an après +9,3 % en décembre 2022. En ce qui concerne les autres produits alimentaires, c’est +13,8 % après alors que c’était +12,6 %. Contrairement aux prix des services qui a ralenti durant le premier mois de l’année 2023, passant de 2,9 % à 2,6 % sur un an.

Les coûts des produits manufacturés

Cependant, l’évolution du coût des produits manufacturés est restée stable, soit +4,6 % en décembre 2022 et en janvier 2023. Les prix du tabac ont tout aussi progressé moins rapidement qu’en décembre, +0,2 % après et +0,3 %.

Lire :  Comment les entreprises peuvent-elles ajuster leur stratégie de tarification face à la hausse des coûts de production ?

 

Chiffre de référence pour les comparaisons avec les autres pays européens, l’indice des prix à la consommation harmonisée (IPCH) s’établit à 7 % sur un an en janvier, alors que c’est de 6,7 % en décembre.

 

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis