Indemnité carburant : versement des 100 euros dès ce vendredi 27 janvier

Le gouvernement a mis en place une indemnité carburant de 100 euros versée en une fois pour 2023 pour les ménages qui utilisent leur véhicule afin de se rendre au travail. Une indemnité qui doit être versée sur les comptes bancaires dès ce vendredi 27 janvier.

Une aide aux travailleurs

L’indemnité carburant a été mise en place pour les travailleurs modestes qui vont au travail avec son véhicule. Toutefois, seul 10 millions de travailleurs les plus modestes peuvent en bénéficier selon le gouvernement. Les premiers dossiers traités recevront donc un montant de 100 euros à partir de ce vendredi 27 janvier 2023, d’après le ministre de l’Économie. Cependant, 70 % français éligibles sur 100 n’ont pas encore entamé leur demande, comme l’a révélé France Bleu. Au moins, l’inscription sera jusqu’au 28 février, il suffit alors de remplir un formulaire en ligne sur le site impots.gouv.fr.

 

Cette indemnité sera versée en une fois en 2023 qui peut être cumulé dans un même foyer qui est uniquement destiné aux travailleurs aux revenus modestes. Il y a tout de même une limite à ne pas dépasser qui est de 14 700 euros par part fiscale. Soit une somme de 1 314 euros par mois pour une seule personne et 3 941 euros pour un couple avec deux enfants. Au cas où un couple modeste travaille et possède deux voitures à la fois, ils pourront bénéficier de deux aides.

3 millions ont fait leur demande

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a lancé un appel aux personnes qui ont obtenu des revenus les plus modestes de réclamer la prime sur Europe 1, le mardi 24 janvier. “Il y a des personnes qui ne viennent pas solliciter cette aide. Je leur dis d’aller le faire”, a-t-il déclaré.

 

En effet, les chiffres ont révélé que 3 millions sur les 10 millions de personnes éligibles ont fait la demande. Rappelant qu’en mi-janvier, Gabriel Attal a évoqué que cette aide “équivaut à une ristourne de dix centimes par litre de carburant sur la base de 12 000 km par an effectués en moyenne pour ses déplacements professionnels”.

Lire :  Indemnité carburant 2023 à 100 euros : près de la moitié des foyers fiscaux français pourront le réclamer !
Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis